Mauritanie : cinq mois après l’incendie, Kinross Gold annonce la réouverture de Tasiast   
15/11/2021

Après un incendie à l’usine de traitement de la mine d’or Tasiast en juin dernier, Kinross y a suspendu la production et révisé ses prévisions. Alors que l’usine monte actuellement en puissance, la compagnie est en bonne voie pour produire 2,1 millions d’onces sur toutes ses opérations en 2021.



En Mauritanie, l’usine de traitement de la mine d’or Tasiast est de nouveau en service, et traite actuellement les stocks de minerai à faible teneur. Kinross Gold l’a annoncé le 10 novembre, à l’occasion de la publication de ses résultats opérationnels et financiers pour le troisième trimestre.

« Nous sommes heureux d’annoncer que l’usine de Tasiast a redémarré à des coûts inférieurs aux estimations initiales et qu’elle est en train de remonter en puissance. Nous prévoyons qu’en décembre, l’usine atteindra des niveaux de production soutenus comparables à ceux du premier semestre de l’année », a commenté Paul Rollinson, PDG du géant minier.

Cette réouverture intervient cinq mois après l’incendie qui s’est déclaré dans la nuit du 15 juin dernier, obligeant la compagnie à revoir à la baisse ses prévisions de production pour l’année 2021. Kinross indique d’ailleurs être en bonne voie pour atteindre cet objectif révisé (2,1 millions d’onces d’or), après avoir produit 483 060 onces au cours du trimestre qui s’est achevé le 30 septembre dernier. Notons que cela porte la production des neuf premiers mois de l’année à 1,58 million d’onces.

En dehors de Tasiast, rappelons que Kinross Gold exploite la mine d’or Chirano au Ghana. Le géant minier est aussi présent aux Etats-Unis, en Russie et au Brésil.

Emiliano Tossou

Agence Ecofin


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs