logo-tahalil

Sélibabi: « Des journées de concertation seront organisées sur l’agriculture avec la participation de tous les acteurs, afin que ses résultats forment une feuille de route pour le secteur » (Ministre de l’Agriculture)

Le ministre de l’Agriculture, Yahya Ould Ahmed El Waghef, a indiqué que le secteur agricole organisera des journées de concertation sur l’agriculture avec la participation de tous les acteurs, les résultats serviront de feuille de route pour le secteur.

A ce propos, le ministre s’exprimait, samedi à Sélibabi, au cours d’une réunion avec les agriculteurs et les élus locaux de la wilaya du Guidimagha dans le cadre de la visite d’information sur la situation d’avancement de la campagne agricole pour la saison 2022/2023.

Le ministre a souligné que le Guidimagha est une wilaya d’agriculture pluviale à grande échelle et occupe une position centrale dans la production des céréales traditionnelles, en particulier cette année où d’importantes précipitations pluviométriques ont été enregistrées, ajoutant que cette wilaya constitue une priorité pour Son Excellence le Président de la République.

il a indiqué que son département est tout à fait prêt à développer l’agriculture en élargissant le processus de mécanisation agricole dans toutes les zones de production et en les dotant de charrues automatisées afin d’augmenter les surfaces cultivées et de réduire la dépendance à l’effort musculaire des agriculteurs, en plus de lancer un programme de clôtures agricoles en coordination avec les autorités administratives et communales.

Il s’agit aussi, a-t-il dit, d’accompagner les agriculteurs et de renforcer les efforts de protection des exploitations contre les ravageurs agricoles, notamment les oiseaux granivores, les larves et les insectes nuisibles aux cultures traditionnelles.

Le ministre s’est exprimé sur la situation des aménagements agricoles dans la wilaya, expliquant que nombre d’entre eux seront réhabilités d’urgence, notamment au niveau des exploitations agricoles villageoises, qui comprennent de vastes surfaces agricoles pouvant dépasser 1200 hectares.

Il a également souligné que la culture maraichère sera appuyée et encouragée à travers la création des conditions appropriées, en particulier l’irrigation.

Pour sa part, le wali du Guidimagha, M. Ahmed Ould Mohamed Mahmoud Ould Deih, a appelé l’assistance, notamment les habitants du Guidimagha, à la nécessité de protéger les pâturages disponibles cette année, soulignant l’importance de la participation de chacun aux campagnes de sensibilisation contre les feux de brousse. ami