logo-tahalil

Le ministre de l’Elevage annonce des prêts d’une valeur de 100 millions d’ouguiyas pour financer des projets générateurs de revenus au profit des populations de Kaedi

Le ministre de l’élevage, M. Mohamed Ould Soueidate a annoncé que son département a accordé des prêts pour le financement de projets générateurs de revenus aux profit des populations de la ville de Kaedi pour un montant de 100 millions d’ouguiyas, et ce sur instructions du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani visant à appuyer les sinistrés des dernières pluies et à concrétiser la solidarité du Gouvernement avec les populations, grâce à une exécution du PRAPS (Projet régional d’appui aux pâturages au Sahel).
Il a ajouté, au cours d’une réunion qu’il a présidée, dimanche, à Kaedi, avec les éleveurs et les acteurs du secteur de l’élevage dans la wilaya du Gorgol que la visite a pour principal objectif de passer en revue les stratégies visant à assurer le développement du secteur, une année après l’annonce d’une série de réformes fondamentales par le Président de la République dans l’exposition visant à valoriser les richesses animales qui a eu lieu à Timbedra, l’an dernier.
Il a en outre indiqué qu’il est venu écouter les problèmes et les doléances des éleveurs et des investisseurs dans le secteur et discuter avec eux tous les défis qui entravent le développement de l’élevage.
Le ministre a noté que le département a tracé un plan global de développement et de modernisation comportant la création de réserves naturelles dotés de tous les moyens nécessaires comme l’eau, les fourrages, les pâturages, la santé animale et des groupes fonctionnant à l’énergie solaire, précisant qu’un comité interministériel présidé par le Premier ministre , M. Mohamed Ould Bilal Messoud étudie les différentes étapes de l’exécution de ce projet ambitieux et soulignant que la réflexion porte actuellement, de façon urgente, sur la création de 4 réserves grâce à un appui du Programmes des Nations Unies pour le Développement qui contribue à l’élaboration d’une étude sur ces réserves et sur le choix de leurs sites appropriés.
Il a en outre précisé que son département a créée deux établissements publics, l’un à caractère industriel et commercial appelé la Mauritanienne pour les produits animaux qui œuvre pour l’élaboration , la conception et l’exécution de projets structurels au profit du secteur dont le projet d’un complexe des abattoirs à Nouakchott, un complexe pour l’aviculture et un projet de tannage des peaux et des dérivés de l’abatage, l’autre établissement créée est l’Office national de recherche, de développement de l’élevage et du système des pâturages qui a été restructuré récemment et qui supervise actuellement 60 stations de pâturages dans le cadre du programme dont le lancement a été supervisé par le Premier ministre, il y a quelques jours dans la wilaya du Hodh Echarghi.
Le ministre a passé en revue les importantes contributions d’un certain nombre d’hommes d’affaires nationaux pour soutenir l’investissement dans le domaine des richesses animales.
De son côté, le wali du Gorgol, M. Ahmedna Ould Sidbé, a indiqué que le secteur de l’élevage joue un grand rôle dans l’appui à l’économie nationale, soulignant que la wilaya du Gorgol est surtout connue pour l’agriculture mais qu’elle est néanmoins une région pastorale par excellence.
Le président du Conseil régional du Gorgol, M. Amadou Abou Ba s’est, lui, félicité des grands acquis réalisés dans le secteur de l’élevage .
Le maire de la commune de kaedi, M. Tahara Baradji, a pour sa part, remercié le département pour le lancement de l’exécution de ces importants projets.ami