Sénégal: Tension avec Bissau, ratissage en Casamance et remaniement   
14/10/2009

La Guinée-Bissau a mis en état d’alerte ses troupes au nord du pays, près de la frontière avec le Sénégal, à la suite d’un différend frontalier avec les autorités de Dakar, a indiqué mercredi 14 octobre une source militaire bissau-guinéenne. L’origine de ce regain de tension est l’attribution par les autorités sénégalaises de terrains sur une bande de terre le long de la côte...



...entre la localité sénégalaise de Cabrousse (Casamance, sud du pays) et Tcheda, un village bissau-guinéen près de la frontière, a déclaré à l’Afp un officier de l’armée bissau-guinéenne. Bissau revendique cette zone, qui présente un potentiel touristique important, comme étant une partie "intégrante" de son territoire.

"C’est une zone qui se situe à 2 km de la borne de délimitation, dans notre territoire", a déclaré un officier bissau-guinéen qui dirige un contingent envoyé sur les lieux.

"Depuis quelque temps, des opérateurs dont des Blancs viennent occuper illégalement le terrain sous prétexte de les avoir acquis dûment au Sénégal, alors que cette partie nous appartient", a martelé l’officier.  La Guinée-Bissau et le Sénégal partagent plus de 300 km de frontière terrestre commune.
Ratissage
En outre des opérations de ratissage effectuées par l’armée sénégalaise contre les maquis des groupes armés séparatistes en Casamance (sud du Sénégal) se seraient soldées  par un mort et deux blessés dans les rangs des rebelles, a annoncé le colonel Ousmane Sarr, responsable sénégalais de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa).
Début octobre courant, six militaires de l’armée sénégalaise ont été tués dans une embuscade tendue par des hommes armés supposés appartenir à des groupes de séparatistes du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC). L’attaque, qui a également fait trois blessés dans les rangs de l’armée, a visé un camion de transport des troupes aux environs de la ville de Sédhiou, non loin de la frontière avec la Guinée Bissau. C’était la première attaque meurtrière attribuée aux séparatistes du MFDC depuis les accords de paix conclus en 2004. Auparavant, de légers accrochages entre les deux camps ont été signalés durant les mois d’août et septembre derniers près de Ziguinchour (chef lieu de la Casamance). Depuis la signature, en décembre 2004, d’un "accord général de paix" entre le gouvernement et le MFDC, les hostilités ont cessé sur l’ensemble du territoire de la Casamance. Des négociations étaient prévues entre les deux parties dans le cadre de cet accord, mais elles avaient été reportées à deux reprises, fin 2005 et début 2006.
Remaniement
Ces développements intervenus  au moment où le secrétaire général de la présidence de la République du Sénégal, M. Abdoulaye Baldé, a été nommé ministre d’Etat, ministre des Forces armées, en remplacement de M. Bécaye Diop qui devient ministre de l’Intérieur.

Ces nominations entrent dans le cadre d’un remaniement ministériel marqué par d’autres réaménagements au sein de l’exécutif. Le nouveau ministre des Forces armées est également maire de Ziguinchor, la principale ville de la Casamance.

Ce remaniement intervient après celui qui a été décidé le 02 octobre dernier par le président Abdoulaye Wade qui avait notamment nommé un nouveau ministre des Affaires étrangères en la personne de M. Madické Niang, auparavant ministre de la Justice. M. Niang a succédé à M. Cheikh Tidiane Gadio qui dirigeait la diplomatie sénégalaise depuis 2000.

Agences

 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs