Côte d’Ivoire : L’Onu parle de graves retards   
13/10/2009

Le représentant spécial des Nations unies en Côte d’Ivoire a déclaré jeudi que les préparatifs de l’élection présidentielle accusaient un retard important, semant des doutes quant à la capacité du gouvernement du président Laurent Gbagbo d’organiser ce scrutin d’ici la fin de l’année.



"Il y a des retards, de graves retards", a souligné l’émissaire de l’Onu, Young-Jin Choi, après avoir pris la parole devant une réunion à huis clos du Conseil de sécurité. La semaine dernière, le chef de l’Etat sortant avait déclaré qu’il fallait que cette élection, régulièrement repoussée depuis quatre ans, se tienne cette année. Cette déclaration marquait une inflexion de sa position précédente sur le respect de la date du 29 novembre fixée par tous les intéressés. Mardi, l’émissaire de l’Onu a cité en exemple les problèmes rencontrés par l’établissement des listes électorales provisoires. Selon les autorités ivoiriennes, ces listes sont terminées et elles ont été remises à Laurent Gbagbo, ce que conteste l’émissaire qui a assuré qu’elles n’étaient ni achevées, ni publiées. "Lorsque la date du 29 novembre a été arrêtée (...) en mai, la publication des listes provisoires était attendue pour août", a-t-il observé. "Et pourtant, au jour d’aujourd’hui, nous ne disposons pas de ces listes". "Cela veut dire que nous perdu au moins trois mois sur cinq. Jugez-en par vous-mêmes", a-t-il lancé. D’après l’émissaire de l’Onu qui a admis ne pas savoir combien de temps il faudra pour mener à son terme le processus, sur une estimation de 6,3 millions de personnes en âge de voter, les informations portant sur environ 2,7 millions d’entre elles doivent encore être recoupées. Alors que Young-Jin Choi n’a pas caché que les listes n’avaient toujours pas été publiées, le président en exercice du Conseil de sécurité, le Viêtnamien Le Luong Minh, a surpris en déclarant que les Quinze s’étaient unanimement réjouis de leur publication. "Le Conseil invite instamment toutes les parties en Côte d’Ivoire à unir leurs efforts pour achever les préparatifs électoraux restants, dont la publication de la liste électorale définitive, et à aplanir les divergences dans un esprit de réconciliation et de dialogue", a ajouté le diplomate asiatique.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs