Sénégal : attaque d’un convoi en Casamance, un chauffeur tué   
12/10/2009

Un civil a été tué le 12 octobre  sur une route de Casamance (sud du Sénégal) dans l’attaque d’un convoi de véhicules attribuée par la gendarmerie sénégalaise aux rebelles indépendantistes, a-t-on appris de source sécuritaire. L’attaque s’est produite vers 9H00 (GMT et locales) à hauteur du village de Bissarou, sur l’axe reliant Diouloulou (localité proche de la frontière avec la Gambie) à Kafountine (station balnéaire située à 60 km au nord de Ziguinchor).



"Des éléments armés supposés appartenir au MFDC (Mouvement des forces démocratiques de Casamance, rébellion indépendantiste lancée en 1982, ndlr) ont arrêté six véhicules dont cinq transports en commun et un camion frigorifique", a affirmé à l’AFP une source au sein de la gendarmerie de Diouloulou. "Ils ont dévalisé les passagers qui ont reçu des coups de crosse. Le convoyeur du camion frigorifique a été froidement abattu par les assaillants", a ajouté cette source. Des témoins joints par l’AFP à Kafountine affirment avoir vu passer "une vingtaine d’hommes lourdement armés". Parmi les passagers des véhicules attaqués figuraient une dizaine de Gambiens, selon ces témoins. "La zone est sous contrôle (de l’armée sénégalaise, ndlr) et nos hommes procèdent à un ratissage", a affirmé lundi après-midi sous couvert de l’anonymat un officier joint par l’AFP. Ces violences surviennent dans un contexte de reprise des hostilités en Casamance ces six derniers mois entre des rebelles et l’armée, en dépit de l’"accord général de paix" conclu en 2004. Ce braquage meurtrier survient dix jours après l’attaque d’un véhicule militaire dans le sud du département de Sédhiou, au cours de laquelle six soldats avaient été tués. Une source militaire locale l’avait attribuée à "des éléments armés supposés appartenir au MFDC".


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs