Nouakchott: Atelier de validation de la stratégie nationale de cyber sécurité   
01/04/2022

Les travaux de l’atelier de validation de la stratégie nationale de cyber sécurité 2022 – 2025 ont démarré, jeudi, à Nouakchott, à l’initiative du ministère de la Transition numérique, de l’Innovation et de la Modernisation de l’Administration.



 Ce texte vise à assurer un accès large et sécurisé des citoyens mauritaniens aux services numériques, offerts par les différents départements gouvernementaux, en plus de la possibilité de signer les documents et les transactions numériquement.

Supervisant l’évènement, le secrétaire général du ministère, M. Sidi Ould Moulaye Zeine, a rappelé que le projet limitera la nécessité pour les citoyens de se déplacer pour profiter des services de l’état civil, de payer les impôts et taxes et les factures de l’eau et de l’électricité, ce qui va diminuer la pression exercée sur ces services publics, conformément à la vision du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould El Ghazouani.

Il a, en outre, souligné que la stratégie nationale en matière de cyber sécurité permettra aux citoyens résidents dans le pays de bénéficier d’un espace électronique ouvert, à la fois économique et sûr, concomitamment avec l’agenda national de transition numérique, dont l’objectif est de numériser tous les services publics.

De son côté, le représentant du projet ’’réponse Afrique de l’ouest pour la cyber sécurité’’, Monsieur Michel Benedittini, a expliqué que la stratégie a besoin de l’appui des autres secteurs concernés par le dossier sécuritaire de façon générale, et des partenaires stratégiques en particulier.

Il a ajouté que le projet ’’réponse Afrique de l’ouest pour la cyber sécurité’’ et la lutte contre les crimes électriques va accompagner les mesures prises par les autorités publiques en Mauritanie en matière de transition numérique en leur fournissant les compétences et le matériel nécessaires.

A son tour, le représentant résident du programme des Nations Unies pour le développement en Mauritanie, Monsieur Antony Ngororano, a fait savoir que parmi les priorités de son institution, la mise en place de politiques du projet de l’identité numérique, à travers la simplification des outils de l’accès aux systèmes de sécurité sanitaire, sociale et éducative.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs