Riyad : Signature d’un accord de financement pour l’approvisionnement de la ville de Kiffa en eau potable   
07/03/2022

Le groupe de coordination des institutions de financement arabes et islamiques, a approuvé, lundi, le financement du projet d’approvisionnement de la ville de Kiffa en eau potable à partir du fleuve Sénégal.



 L’enveloppe financière est de 317 millions de dollars américains, dont 100 millions fournis par l’Arabie Saoudite.

L’accord de financement a été obtenu au cours d’une réunion à Riyad à laquelle ont assisté le ministre des Affaires économiques et de la Promotion des Secteurs productifs, M. Ousmane Mamoudou Kane, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. El Hassen Ould Boukhreiss, le président exécutif du Fond saoudien de Développement (FSD), S.E. Pr Sultan Ben Abderrahmane Al Mourshid, en présence de nombreux représentants de fonds et de banques de développement internationaux et régionaux.

Les travaux de la rencontre qui se sont déroulés au siège du FSD, ont permis de discuter le plan de financement et les parts des différents bailleurs de fonds ainsi que les aspects relatifs à l’exécution du projet.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre des Affaires économiques a remercié les bailleurs de fonds pour ce financement, qui répond aux besoins des populations de la région qui en bénéficie.

A son tour, le ministre de l’Hydraulique a rappelé que la réunion vise à appuyer le secteur de l’hydraulique en Mauritanie, notamment l’approvisionnement en eau potable au niveau de la ville de Kiffa, qui aura un impact très positif sur les populations concernées.

Quant au président exécutif du FSD, il a souhaité la bienvenue à la délégation mauritanienne et aux responsables des fonds de développement présents en Arabie Saoudite.

De leur côté, les responsables des fonds de développement participants au projet, ont, tour à tour, pris la parole, exigeant plus d’efficience en assurant l’intégration des compétences dans l’exécution des projets.

Pour rappel, le groupe de coordination des institutions de financement arabes et islamiques, est constitué du Fond saoudien pour le Développement, du fond koweitien de Développement économique et social, et du Fond de l’Organisation des Pays exportateurs de Pétrole (OPEP) pour le développement international.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs