Nouakchott: Atelier de concertation pour l’actualisation du cadre institutionnel et réglementaire du secteur de l’eau   
04/03/2022

Un atelier de concertation pour l’actualisation du cadre légal, institutionnel et réglementaire du secteur de l’eau en Mauritanie a été organisé, jeudi, à Nouakchott, par le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement en collaboration avec l’Agence française de Développement.



Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement relative à l’accès universel à l’eau potable et à la fourniture des services d’assainissement de base, notamment son cinquième axe lié au renforcement du cadre institutionnel, légal et réglementaire pour le secteur.

Dans un mot prononcé pour l’occasion, le secrétaire général du ministère, M. Mady Ould Taleb, a indiqué que la révision du Code de l’eau, adopté en 2005, contribuera à la mise en œuvre d’un cadre juridique d’intervention à l’horizon 2030; cadre qui prend en considération les nouveaux enjeux stratégiques sectoriels, notamment la gestion intégrée des ressources en eaux, de surface et souterraines .

Il a souligné que le nouveau code met l’accent sur le rôle crucial du secteur en matière de mobilisation des ressources en eau, donnant la priorité à l’approvisionnement de la population en eau potable et aux activités économiques locales comme l’élevage, l’agriculture, la pêche, l’industrie ainsi qu’aux usages commerciaux et touristiques.

L’actualisation du code vise, aussi, la clarification des rôles et spécialités des institutions concernées, à mieux encadrer les modes d’utilisation et de préservation des ressources , à mieux réguler le service public de l’eau, et d’appliquer des pénalités relatives au non-respect du régime d’utilisation de l’eau; tout en évitant toute ingérence dans les lois réglementant d’autres secteurs, notamment les secteurs de la décentralisation, de la santé et de l’environnement.

Au terme de son intervention, il a remercié l’Agence française de développement pour le soutien conséquent et la coopération exemplaire qu’elle apporte à la Mauritanie, notamment dans le renforcement de la gouvernance du secteur de l’hydraulique.

Pour sa part, le représentant de l’AFD, M. Fabien Raboui, a précisé que cet atelier constitue la restitution d’un travail important dans lequel, l’agence a appuyé le ministère de l’Hydraulique dans l’actualisation du cadre légal de l’eau en Mauritanie.

Il a remercié les consultants qui, en dépit du contexte plombé par la covid-19, se sont fortement impliqués dans l’élaboration de la nouvelle mouture du code qui donnera plus de visibilité au secteur de l’eau en Mauritanie tout en étant cohérent avec la stratégie du secteur adoptée il y a deux semaines.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs