Signature d’une convention de subvention pour l’amélioration de la qualification et de la formation aux métiers de la pêche   
02/03/2022

Une convention de subvention portant sur le financement à titre d’appui, du projet d’amélioration des installations du Centre de Qualification et de Formation aux Métiers de la Pêche (CQFMP) a été cosignée, mardi, par le



ministère des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs à Nouakchott et le Japon.

Les deux parties ont été représentées à cette cérémonie de signature, pour la partie mauritanienne par le ministre des affaires économiques et de la promotion des secteurs productifs, M. Ousmane Mamoudou Kane, et du côté nippon, par l’ambassadeur du Japon accrédité à Nouakchott SEM Ahara Norio, accompagné de M. Jun Yun Shi Mito, premier adjoint du Représentant Résident de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) au Sénégal.

Le financement du projet d’amélioration des installations du Centre de qualification et de formation aux métiers de la pêche, objet de la convention de subvention est d’un milliard neuf cent quinze millions de yens japonais, soit l’équivalent de six cents millions MRU

Ce financement, vise à améliorer les compétences techniques dudit centre et à renforcer ses performances, en vue d’assurer les fonctions qui lui sont assignées, à travers la reconstruction de ses structures de formation et d’administration, afin de contribuer au développement des ressources humaines du secteur des pêches dans le pays.

Le Ministre des affaires économiques et de la Promotion des Secteurs productifs, a exprimé à cette occasion ses vifs remerciements au peuple et au gouvernement japonais pour le haut niveau de coopération liant les deux pays, « qui contribuera à jeter les bases d’une développement économique et social en Mauritanie », a-t-il dit.

Il a rappelé la place importante qu’occupent le développement et la redynamisation des performances du secteur de la pêche dans le pays dans le programme de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazwani, « Taahoudaty ».

Le secteur de la pêche est l’un des principaux domaines de coopération entre nos deux pays, a souligné pour sa part l’ambassadeur nippon, rappelant le soutien apporté depuis 1977 par le Japon à la construction et au développement des infrastructures de base de la pêche dans le pays, notamment les ports, les marchés de poisson et le siège de Office Nationale d’Inspection Sanitaire des Produits de la Pêche et de l’Aquaculture.

« Le présent projet offrira une formation professionnelle appropriée et renforcera les opportunités d’emploi pour les jeunes qui souhaitent travailler dans le secteur de la pêche », a-t-il dit.

Le Ministre des pêches et de l’économie maritime, M. Dy Ould Zein, et le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Economiques et de la Promotion des Secteurs Productifs, M. Mohamed Moustapha Ould Abdi Ould Jiyid étaient présents à cette cérémonie.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs