Malgré la visite de Rice : L’holocauste du peuple palestinien va se poursuivre   
05/03/2008

 Les troupes israéliennes, soutenues par des hélicoptères, ont affronté mardi 4 mars  des militants du  Hamas après l’entrée de plusieurs chars dans le sud de la bande de Gaza. La résistance palestinienne  a ouvert le feu avec des armes légères et lancé des obus de mortiers en direction de l’armée israélienne qui était entrée dans le sud de la bande de Gaza, près du point de passage de Kissoufim, entre Israël et la bande de Gaza.



Selon des sources de sécurité palestiniennes, les échanges de tirs se sont produits alors que les troupes israéliennes faisaient le siège d’une maison d’un membre du Hamas  dans le village de al-Karara, à quelques centaines de mètres de la frontière. Ces affrontements interviennent alors que la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice, qui se trouvait mardi soir en Israël après une visite en Cisjordanie, a déclaré que son pays était "préoccupé par les récentes violences qui ont soumis au feu trop de personnes innocentes". Elle a appelé Israël à "faire des efforts très sérieux pour épargner les vies innocentes". Des attaques israéliennes dans la bande de Gaza ont fait plus de 120 morts, dont des femmes et des enfants. Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a averti mardi que les opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza "se poursuivront". "Les opérations se poursuivront. Nous n’en resterons pas là", a déclaré le ministre en se référant à l’incursion meurtrière de 48 heures qui s’est achevée lundi matin et qui a coûté la vie à plus de 80 Palestiniens dans ce territoire. Lundi, le Premier ministre israélien Ehud Olmert avait affirmé que l’armée allait continuer ses opérations contre le Hamas dans la bande de Gaza. "Nous sommes toujours au coeur de la bataille et il ne s’agit pas d’une frappe ponctuelle", a-t-il déclaré. Lors d’une conférence de presse avec Mme Rice à Ramallah, mardi, le président palestinien Mahmoud Abbas a préconisé l’instauration d’une trêve israélo-palestinienne. "J’insiste sur la nécessité de faire instaurer une trêve globale dans la bande de Gaza et en Cisjordanie pour que nous puissions atteindre notre but qui est de faire de 2008 l’année de la paix", a déclaré M. Abbas en référence aux engagements formulés lors de la conférence d’Annapolis (Etats-Unis) sur le Proche-Orient, en novembre.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs