TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ

Incorrect verification code.
Facebook
Mahfoudh Ould Mohamed Ali nommé IGE   
24/02/2013

Mahfoudh Ould Mohamed Ali a été nommé le 19 février Inspecteur général d’Etat (IGE). Il remplace à ce poste Mme Aïcha Vall Mint Michel Vergés dont le passage à l’IGE n’aurait pas été concluant en raison de son déficit d’expériences et de son accaparement dans...



...des missions politiciennes  par le parti au pouvoir (UPR). Epouse d’un colonel de l’armée, pionnier et expert dans la lutte anti-terroriste,  le pouvoir lui trouvera très rapidement un point de chute honorable . Mahfoudh Ould Mohamed Ali,  lui, est l’homme indiqué pour diriger l’IGE . Ancien trésorier de la République , Gouverneur de la BCM et ministre des Finances l’homme jouit d’une réputation de compétence, d’humilité et d’intégrité en dépit des campagnes orchestrées sur le web par des individualités superficielles et  malhonnêtes,  pour lesquelles tout cadre mauritanien ayant travaillé sous Ould Taya est un symbole de la gabegie alors  que les natifs de l’après chute de Maaouya ont juste 7 ans. Espérons que le nouveau IGE démissionnera du parti El Wiam et se consacrera exclusivement à sa mission avec le professionnalisme et la rigueur qu’on lui connait. Etre IGE et militant politique est incompatible. On l’avait crié sur tous les toits mais on nous avait opposé la stupide rengaine : « ça c’est le discours de l’opposition». Or,  un Inspecteur c’est comme un juge,  il doit être  au dessus de la mêlée politicienne. Aussi  pour réussir,  le nouveau IGE  doit se débarrasser de certains inspecteurs par effraction,  parachutés dans ce  département sensible. Etre inspecteur exige des connaissances transversales administratives, financières, comptables, techniques et une expérience éprouvée . Et pas seulement des pseudos sur Cridem ou sur les réseaux sociaux.   


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés