TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Etats généraux de l'éducation: fin des discussion des axes essentiels (AMI)   
05/02/2013

Les états généraux de l’éducation poursuivent leurs travaux portant sur la discussion des axes fondamentaux de l’enseignement qu’ils sont en passe de passer en revue. Ces débats ont lieu en présence de 900 participants de l’ensemble des acteurs pédagogiques politiques...



...et des instances de la société civile.
Les participants ont discuté des exposés ayant trait aux composantes de l’éducation et de l’enseignement originel et du hadith en plus des ressources humaines, de la gouvernance, du cadre institutionnel, de l’enseignement des sciences et des mathématiques, de la recherche scientifique, des programmes et finalités et structures du système éducatif et de la formation technique et professionnelle.
Au sujet de l’axe lutte contre l’analphabétisme, les participants estiment que ce secteur représente le système pédagogique des populations avant la colonisation avec tout ce que cela représente comme finalité, moyens, références morales et vocation identitaire, ce qui a préservé au pays sa vocation culturelle sa croyance et son unité en matière de rite.
C’est en raison de son importance, de son respect et de son attrait que l’Etat a oeuvré à le préserver et à l’appuyer et créé un département qui en assure la charge.
Notons que les participants aux Etats généraux sont en passe de terminer les thèmes de discussion au programme et entameront demain, mercredi, l’approfondissement des débats pour certaines questions avant de clôturer leurs travaux le même jour.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés