TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
CHAN 2014: La Mauritanie bat le Libéria et se projette sur le Sénégal   
16/12/2012

La rencontre retour comptant pour le premier tour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) prévu en janvier 2014 en Afrique du Sud, a été remportée par les Mourabitoures devant les Libériens, ce 15 décembre au stade olympique...



...de Nouakchott sur le score de 2 buts à 1. Le chef de l’Etat, Mohamed Ould Abdel Aziz, accompagné du Premier Ministre et des membres de son gouvernement, a donné le coup d’envoi du match devant un public sportif venu nombreux galvaniser leur équipe nationale locale.
Comme il fallait s’y attendre, les Mourabitounes locaux ont fini par battre leurs homologues du Libéria, le Lone Star sur la marque de 2 buts à 1 à l’issue du temps réglementaire. Le Président de la République bien que convalescent, a tenu à être présent à la rencontre pour galvaniser l’équipe nationale après son succès à Monrovia sur le score d’un but à zéro en sa faveur.
Dès le coup d’envoi, les Mauritaniens ont attaqué la partie s’offrant plusieurs occasions de buts à l’image de Ely Cheikh Voulany dit Eto’o et de l’insaisissable Mohamed Yacoub. D’ailleurs, c’est ce dernier, (Yacoub) qui ouvrira le score à la 31ème minute au grand bonheur du public sportif, du Président de la République et de sa suite. Le stade olympique de Nouakchott a vibré au rythme des sons de tamtams et des applaudissements à l’ouverture du score. Les Mauritaniens ont maintenu la pression en dépit de quelques tentatives avortées des Libériens obligés de se regrouper en défense pour sauver in-extrémis les dangers portés par les attaquants mauritaniens Ismael Diakité, Mohamed Yacoub et Ely Cheikh Voulany dit Eto’o. Ce score sera resté inchangé jusqu’à la fin de la première période.
A la reprise, les poulains de Patrice Neveu (coach mauritanien) ont maintenu le même rythme de jeu, se concentrant sur l’objectif final. Après 10 minutes de jeu, les Libériens se redéploient sur tous les compartiments du jeu, jouant parfois avec deux attaquants. Une détermination qui a fini par payer à la 55ème minute avec ce but égalisateur (1-1). Cette égalisation a failli faire douter les Mourabitounes qui ont relâché un peu avant de reprendre l’avantage dans la possession de ballons et des relances. C’est d’abord Ismael Diakité qui met un coup de tête envoyant la balle au fond des filets mais il sera signalé hors jeu. Même scénario avec le buteur patenté Mohamed Yacoub qui a profité d’une situation pour envoyer la balle au fond. Entretemps, un joueur libérien, le dossard 13 a écopé d’un carton rouge pour jeu dangereux sur Mamadou Wade (n°3). Cette situation occasionnera des échauffourées entre les deux équipes. Les supporters ont commencé à jeter des projectiles sur le terrain et les gradins mais les conciliabules aidant, la situation redevienne à la normale. La Mauritanie va exploiter cette supériorité numérique pour créer le surnombre dans le camp adverse. Les libériens qui jouaient avec des énervements par moment, pêcheront dans leur pleine surface de réparation. La Mauritanie obtient un penalty à la 83ème mn de jeu et sera transformé par Almamy Traoré portant le score à 2 buts à 1. Le Lone Star perd le contrôle du match et se trouve noyer par les Mourabitounes. Voyant la défaite consommée, les visiteurs ont fini par se plier.
La Mauritanie remporte la partie et passe le cap du premier tour des éliminatoires du CHAN 2014. Mais, un autre adversaire et non des moindres se dresse devant. C’est les lions locaux du Sénégal que joueront les Mourabitounes en juin 2013. Un gros morceau que Patrice Neveu doit encore trouver la meilleure formule pour s’en débarrasser.
Compte rendu Ibou Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés