TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Jumelage artistique   
18/05/2010

La troupe théâtrale Daaray Ndaje de la Mauritanie et la cellule régionale de l’Association des artistes et comédiens du Sénégal (Arcots) de Saint-Louis se sont jumelées le 13 mai à Nouakchott pour créer un cadre d’échange, de réflexion et d’intégration entre les deux entités. En clair, ces deux associations culturelles qui font du théâtre et de la comédie...



...veulent contribuer au renforcement des liens d’amitié et de fraternité unissant le Sénégal et la Mauritanie.

La troupe théâtrale Daaray Ndaje du Ksar et son homologue Arcots de Saint-Louis du Sénégal ont organisé le 13 mai dernier à la CASE, une grande manifestation culturelle avec la participation de grands artistes et comédiens sénégalais bien connus des téléspectateurs mauritaniens. Babacar Faye présidents d’Arcots et Ndeye Maty Ndiaye la présidente de Daaray Ndaje qui sont les initiateurs de cet important projet, ont scellé un pacte culturel pour contribuer au renforcement des relations culturelles existant entre les deux peuples du Sénégal et de la Mauritanie. «Il ne peut pas y avoir une intégration entre deux peuples sans la culture qui constitue une passerelles obligée pour asseoir une interpénétration des personnes » a laissé entendre Ndeye Maty Ndiqye à cette occasion.
L’évènement a regroupé certains artistes sénégalais de renom dont notamment Mandione, Bass Diakhaté, Tony, Paco, Modou Pousse Pousse, Amdy Mignone … pour ne citer que ceux-là et toute la troupe théâtrale de Daaray Ndaje présidée par la dynamique Ndeye Maty Ndiaye. Une rencontre qui a tout son sens dans le brassage culturel entre les deux pays.
C’est ainsi qu’en ouvrant la cérémonie, Ndeye Maty a indiqué que «ce jumelage rentre dans le cadre de la coopération culturelle mutuelle entre les troupes théâtrales de la sous région et renforcera à coup sûr, les relations de fraternité, de bon voisinage entre nos deux peuples frères liés par de multiples liens ancestraux». Quant à Babacar Faye, il a déclaré que « la présence des artistes et comédiens sénégalais, montre l’importance que revêt la culture dans le brassage culturel et le renforcement des liens d’amitié et de fraternité entre les deux peuples frères unis par la géographie, l’histoire, la religion et la culture ». Partant, « nous devons vivre dans une parfaite symbiose pour aider nos gouvernants à raffermir les liens de coopération entre les deux pays » renchérit-il.
Après un échange de discours, les différentes troupes théâtrales Daaray Ndaje, Daaray Ouloum (Nouakchott), Hahatay Show (Saint-Louis), Comédie Show et Perbuhar (Dakar) et Soleil Levant (Thiès) ont rivalisé d’ardeur devant un public fan de ces artistes.
Des sketches expliquant les difficultés de mariage, la mal gouvernance, la vie des émigrés, la Goana, la pauvreté et ses corollaires entre autres, ont été au menu de la manifestation. Le public s’est régalé d’un spectacle qu’il vivait également sur le petit écran de télévision grâce au trio Bass Diakhaté, Tony et Amdy Mignone qui se sont fortement distingués de part leur brillante prestation du jour. Ces artistes ont d’ailleurs déclaré « qu’on ne peut pas parler de l’unité africaine sans briser les frontières ». Et cela ne peut se faire sans «les artistes, les portes paroles des sans voix » a indiqué Bass Diakhaté.
La manifestation a vu la présence effective d’une forte délégation du parti de Kane Hamidou Baba dirigée par Haidara qui a pris la parole pour magnifier la manifestation. Faut-il rappeler que ce jumelage a comme marraine Mme Kane Peya Guèye. La rencontre du jour a livré un message intéressant au public qui a accompagné les artistes jusqu’à l’aube.
Cependant, les artistes venus du Sénégal et ceux de la Mauritanie avaient souhaité la présence de l’ambassadeur du Sénégal qui, pour des raisons de calendrier, était absent. Cependant, « il aurait dû envoyer son représentant parce que nous artistes, nous sommes là pour contribuer au renforcement des relations entre les deux pays » déclare Amdy Mignone artiste comédien. Ces artistes et comédiens sénégalais ont déploré également le manque de reconnaissance des autorités policières de la frontière pour la simple raison que « nous avons beaucoup souffert lors de leur voyage sur Nouakchott ». C’est dire que si les artistes ont apprécié la portéé de l’évènement, ils repartent avec un mauvais souvenir lié aux tracasseries routières notamment à la frontière Rosso «où nous sommes arrivés depuis 7 heures du matin pour être libérés que tard dans la journée » s’indigne Bass Diakhaté, artiste comédien. Cependant, malgré la souffrance du voyage, les artistes ont apprécié l’accueil chaleureux dont ils ont été l’objet et l’hospitalité que leurs homologues mauritaniens avec à leur tête Ndeye Maty Ndiqye, leur ont réservés.
Toutefois, la présence des délégués au Conseil Supérieur des Sénégalais de l’Extérieur pour la Mauritanie dirigé par Mamadou Niass Diagne, a réconforté les artistes. Ces derniers ont tenu à accompagner et soutenir les artistes durant leur séjour en Mauritanie. C’est à ce titre que la délégation sénégalaise a salué les efforts fournis par ces derniers dans le cadre du renforcement des relations culturelles et partant, du raffermissement des liens de coopération unissant le Sénégal et la Mauritanie. Une invitation officielle a été adressée aux artistes mauritaniens de Daarey Ndaje pour prendre part à une grande manifestation culturelle prévue à Saint-Louis mais dont la date n’a pas encore été fixée.
Ibou Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Commentaires
mozino
tumba2015@yahoo.fr
2010-11-17 20:46:31

je suis en Afrique, j’aime votre idée je fait partie aussi d’art. si vous pouvais mes considérer comme l’un de vous, je suis à Kinshasa la capitale de la République Démocratique du Congo, merci pour votre considération.

fallesiby
bifasiby@yahoo.fr
2010-07-07 13:47:22

je suis un realisateur qui vient de mettre un film sur les talibes (enfants de la rue )la troupe aimerai faire des rencontre dans l afrique et le monde entier pour pouvoir acquerir de nouvelle methodes de faire passer nos message merci de nous soutenir

Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés