Facebook
59è anniversaire de l’indépendance nationale: Ould Cheikh El Ghazouani préside le défilé militaire à Akjoujt   
28/11/2019

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a présidé jeudi à la tribune officielle dressée au centre de la ville d’Akjoujt, le défilé militaire organisé par l’état- major général des armées en



commémoration du 59è anniversaire de l’indépendance nationale.

Au début du défilé, le Président de la République a salué, en compagnie du Chef d’état- major général des armées, général de division Mohamed Cheikh Mohamed Lemine, les citoyens qui sont venus très tôt célébrer cette fête de l’indépendance nationale.

Il a salué également les détachements venus prendre part au défilé militaire de l’armée, de la gendarmerie, de la garde, de la police et du Groupement Général de la Sécurité Routière (GGSR), dont les performances traduisent l’état de préparation des forces armées sont prêtes et disposent des moyens nécessaires pour la préservation de la sécurité nationale et de la défense de l’intégrité du territoire.

Le défilé s’est déroulé en présence du Premier ministre, M. Ismail Bedda Cheikh Sidiya ; du président de l’Assemblée nationale ; du Chef de file de l’Opposition démocratique ; du président du Conseil constitutionnel ; des anciens Présidents de la République, Chefs de l’Etat, Premiers ministres ; du ministre de la défense nationale ; des membres du gouvernement ; du wali de l’Inchiri ; des chefs d’état- major des forces armées et de sécurité ; du chef d’état-major particulier du Président de la République ; des généraux de brigade ; des officiers supérieurs des forces armées et de sécurité ; des attachés militaires des ambassades de pays frères et amis ; des représentants des associations des Ulémas et Imams ainsi que d’autres hautes personnalités de l’Etat.

Le défilé, qui s’est déroulé sous la supervision du vice- Amiral Isselkou Ould Cheikh Elweli, chef d’état- major général adjoint des armées, a donné lieu au passage d’avions de chasse et d’autres destinés au transport des troupes et de reconnaissance ainsi qu’un hélicoptère portant le drapeau national en plus de formations militaires de différents corps d’armées et de sécurité.

Des détachements d’infanterie de l’armée devancés par la musique militaire, les élèves du lycée militaire et les étudiants de l’Ecole supérieure Polytechnique ; de l’Ecole Militaire Inter- Armes ; de l’Ecole Militaire de l’Air ; du Centre de formation et d’entrainement de l’armée, de l’unité de la Marine nationale et d’un bataillon de Commandos parachutistes ont également été de la partie.

Le défilé a englobé également des formations de la gendarmerie, de la garde et de la police nationales ainsi que du GGSR.

La gendarmerie était partie prenante dans ce défilé par des unités motorisées : escadron d’escorte et de sécurité et escadron de la sécurité des grands axes routiers ; escadron de maintien de l’ordre et escadron du rétablissement de l’ordre et de défense opérationnelle de l’intégrité territoriale; groupement de riposte rapide, de surveillance et d’intervention ; groupement de sécurité et d’intervention ; cellule de lutte contre les stupéfiants produits psychotropes ; unité de manœuvre et de réserve.

La gendarmerie nationale a participé en outre, à ce défilé cette année par une unité des forces de maintien de la paix.

La Garde nationale a pris part au défilé par trois unités motorisées dont un escadron du groupement spécial de sécurité N°1 ; un escadron du groupement de maintien de l’ordre et de combat N°2 ; un peloton d’intervention légère relevant de l’escadron spécial.

En ce qui la concerne, la police nationale a contribué au défilé par des unités motorisées réparties entre la compagnie de l’ordre public formée de la police de secours et de l’unité des motards, celle des patrouilles ordinaires et l’unité de la police judiciaire et celle de la lutte contre le terrorisme.

Le GGSR n’était pas en reste. Il a pris part au défilé à travers plusieurs unités motorisées.

L’armée nationale a participé à son tour par une unité de tireurs d’élite et des véhicules de diverses formations de l’artillerie.

Le défilé militaire était bouclé par un lâcher d’un groupe d’éléments appartenant au bataillon des commandos parachutistes.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés