Facebook
Le Caire: Ould Boukheïss passe en revue les mesures prises par la Mauritanien matière de droits de l’Homme   
01/12/2019

Le commissaire aux Droits de l’Homme, à l’Action humanitaire et des Relations avec la société civile, M. Hacenna Ould Boukheïss a affirmé, hier jeudi au Caire, devant la 34ième session du comité d’experts



 africains sur les droits et le bien-être de l’enfant, que le gouvernement mauritanien, conscient de l’importante place consacrée aux droits de l’Homme dans le processus de développement, est resté fidèle à ses engagements internationaux parmi lesquels la charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant qui occupe une place de choix.

Il a indiqué que la Mauritanie a adopté, dans ce cadre, plusieurs conventions visant la promotion et la protection des droits de l’Homme en général et ceux des enfants en particulier.

M. Hacenna Ould Boukheïss a aussi passé en revue les différentes décisions politiques et les plans visant la protection de l’enfant exécutés par les départements ministériels concernés avant d’ajouter que le gouvernement mauritanien conscient que la stabilité et la liberté de la justice sont des facteurs essentiels de développement économique et social, qui profite à l’enfant, s’est engagé à renforcer la bonne gouvernance politique et démocratique.

Il a également assuré que la Mauritanie a adopté en 2015 un plan d’action national sur le travail des enfants qui renforce le cadre juridique et institutionnel de lutte contre le travail des enfants, les capacités techniques et l’action des acteurs concernés, la sensibilisation et l’amélioration des connaissances sur le travail des enfants ainsi que l’exécution d’activités à leur profit pour lutter contre leur travail.

Le commissaire a encore renouvelé l’engagement de notre pays pour les nobles valeurs des droits de l’Homme et ses principes en faveur de la protection de l’homme en général et la protection et le bien-être de l’enfant en particulier.

M. Hacenna Ould Boukhreïss est accompagné, au cours de ce voyage, par une délégation des différents départements ministériels concernés par la protection et le bien-être de l’enfant.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés