Facebook
Rencontre Biram/Seyidna Aly   
10/07/2019

A priori, il s’agit d’un pas vers la normalisation des rapports à travers le dialogue entre les principaux acteurs de la nouvelle scène politique en recomposition après la présidentielle du 22 juin.



 Des propositions sont sur la table des négociations entamées, dont on ne sait à ce niveau si elles vont être limitées ou élargies à d’autres acteurs: la CVE, ce qui reste de l’opposition classique et Ould Boubacar.

(Voir video)

Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés