Facebook
Niamey: Démarrage de la 12ème session extraordinaire de la conférence au sommet de l’UA   
07/07/2019

Les travaux de la douzième session extraordinaire de la conférence au sommet de l’Union africaine, consacré au lancement Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC), ont débuté, dimanche à Niamey, en ...



présence du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et un certain nombre de dirigeants des pays membres de l’Union Africaine ou leurs représentants.

La séance inaugurale du sommet a donné lieu à la signature du document instituant la zone de libre-échange continentale africaine par le Nigéria, le Benin et la Guinée Equatoriale.

Elle a été ouverte par un mot du Président en exercice de l’Union Africaine, le président égyptien, Monsieur Abdel Fattah al-Sissi, dans lequel il a souhaité la bienvenue aux dirigeants africains et affirmé que le continent s’attèle à bâtir un espace économique de complémentarité et à réaliser l’agenda Afrique 2063, afin de parvenir à davantage de prospérité économique.

Il a ajouté que la ZLEC constitue la zone de libre-échange la plus grande au monde en termes de démographie, des potentialités économiques et des perspectives d’avenir.

Pour sa part, le Président de la République du Niger, Mahamadou Issoufou, dont le pays accueille le sommet, a souhaité la bienvenue à ses pairs africains et noté que le Niger abrite aujourd’hui un sommet exceptionnel qui donnera naissance à une nouvelle étape de l’action commune africaine, à travers la mise en œuvre Zone de libre-échange continentale africaine. Cela, dit-il, prouve que le continent s’achemine vers une économique de forte complémentarité, fondée sur les intérêts mutuels des peuples africains, peuples ambitieux pour une Afrique forte, sécurisée et prospère.

Auparavant, le conseil exécutif de l’UA avait examiné, lors de sa 35ème session préparatoire de la douzième session extraordinaire de la conférence au sommet de l’Union africaine consacré au lancement Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC).

L’accord portant création de la ZLEC est entré en vigueur le 30 mai 2019 avec sa signature par 22 pays, soit le seuil minimal exigé pour son lancement.

Le programme de la douzième session extraordinaire de la conférence au sommet de l’Union africaine consacré au lancement Zone de libre-échange continentale africaine prévoit l’examen d’un certain nombre de sujets dont les questions sécuritaires et les modalités de réformes structurelles et institutionnelles de l’UA.

Le dossier économique sera au cœur des débats du sommet, surtout, en ce qui concerne la ZLEC.

Le sommet accordera également un intérêt particulier au dossier sécuritaire et aux dangers du terrorisme qui menacent certains pays de la région.

Il est prévu que les dirigeants africains désignent, lors de ce sommet, le pays qui va abriter la ZLEC, cette zone sur laquelle le continent africain fonde de grands espoirs en matière de développement du commerce interne et l’identification de la nouvelle Afrique économique, en tant que pôle commercial important et impliquant tous les continents du monde.

La Mauritanie avait signé l’accord instituant la ZLEC en mars 2018 à Kigali. Cette adhésion a été ratifiée par l’assemblée nationale au mois de décembre 2018.

La ZLEC était également l’un des sujets essentiels examinés par le sommet africain de Nouakchott qui s’était tenu au mois de juillet 2018 et certains pays l’ont adhérée.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés