Facebook
Travaux d'un atelier sur l'étude relative à la classification de la Baie de l'Etoile   
03/01/2019

Les travaux d’un atelier sur l’étude relative à la classification de la baie de l’Etoile ont démarré mercredi matin dans la ville de Nouadhibou. Organisée par l’Autorité de la zone franche de Nouadhibou en ...



collaboration avec le projet « Investissement pour la prise en charge des zones côtières en Afrique de l’Ouest », la rencontre a pour but d’étudier les moyens susceptibles de préserver les ressources naturelles renouvelables et les sites importants de diversité biologique contenus sur les côtes mauritaniennes faces aux pressions accrues auxquelles font face ces côtes et à la mauvaise exploitation des déchets deux facteurs qui ont entrainé la détérioration constante de l’environnement et des paysages.

Les participants à l’atelier de deux jours suivront des exposés portant sur les aspects de l’étude en ce qui concerne les données relatives à la baie de l’Etoile, en plus d’un exposé détaillé sur le projet d’un texte juridique portant sur la classification de ladite baie.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le secrétaire général de l’Autorité de la zone franche de Nouadhibou, M. El Jeilani Ould Cheikh, a indiqué que le projet "Investissement pour la prise en charge des zones côtières en Afrique de l’Ouest" vient répondre à une demande de certains pays de l’Afrique de l’ouest visant à gérer les problèmes découlant des inondations côtières et à améliorer les conditions de vie des populations vivant sur les côtes en Afrique de l’Ouest, soulignant que dans le cadre de ce projet différentes activités seront exécutées dans la baie de l’Etoile, en plus d’une campagne de sensibilisation et d’assainissement sur place.

Le secrétaire général a noté que cet atelier vient tracer les aspects législatifs et techniques pour la préservation de l’environnement dans la baie de l’Etoile et l’adaptation entre l’exploitation optimale des ressources économiques et le maintien de la durabilité des ressources naturelles.

De son côté, le conseiller juridique du ministre de l’environnement et du développement durable, M. Ba Moussa, a souligné l’importance de cet atelier relatif à la restitution de l’étude relative à la classification de la baie de l’Etoile afin d’optimiser l’exploitation des ressources économiques et de maintenir la durabilité des ressources naturelles.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du vice-président du conseil régional de la wilaya, du hakem de Nouadhibou et de plusieurs responsables de la zone franche. AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés