Facebook
Restauration : Samba Keita dit Pécos élargit le paysage culinaire   
31/12/2018

Il s’appelle Samba Keita plus connu sous le pseudonyme « Pécos ». Jeune homme bien inspiré du métier de restaurateur, il vient de mettre en place « le COP D’OR », un restaurant ouvert sur la voie de l’aéroport en face de la nouvelle ambassade des Etats-Unis. ...



... En partenariat avec le jeune Jemal Mohamed, les deux promoteurs avaient décidé ensemble de mettre ce projet qui offre au public un prodigieux espace d’épanouissement mais aussi de succulents mets au goût des visiteurs.

« Nous avons créé  ce restaurant pour permettre au public nouakchottois de se relaxer et de réduire le stress de la semaine » dit-il. Le prix des plats varient selon le menu et le choix du client. La nouveauté, chez qu’au Snack, chaque plat est accompagné de boisson. Une façon d’attirer la clientèle et de faire connaître le Resto, poursuit-il non sans soutenir « qu’avec 100 MRU (1000 ouguiyas ancienne), le client mangera à sa faim ». Il est aussi prévu la livraison à domicile. Tout comme les plats africains sont au menu.

Se réservant de dévoiler le coût total de son projet, Pécos a souligné quelques difficultés liées à la mise en place de son restaurant, notamment financières pour l’achat du matériel nécessaire.

A en croire les promoteurs, le restaurant sera ouvert 24/24, du lundi au dimanche avec un changement de menu le week-end. Il est prévu également des soirées acoustiques, jeux de billards, babyfoot etc.

Le Cod d’Or est une inspiration des promoteurs dont l’un l’avait déjà baptisé son ancien fastfood. Il fallait tout simplement le reprendre et donner un peu d’innovation dans le gastronomique. En tout état de cause, avec 50 personnes en activité dans ce resto, les promoteurs promettent de s’imposer et de donner une nouvelle gamme de culinaire aux plus gourmands.

I.Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés