Facebook
Réunion des experts sur le développement de l’initiation et de la présentation de l’Islam dans les radios des Etats africains   
04/10/2018

Les travaux de la réunion des experts, organisés pendant deux jours par la Commission nationale pour l’éducation, la culture et les sciences en collaboration avec l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture et l’Union des Radios ...



... Islamiques, sur le développement de l’initiation et de la présentation de l’Islam dans les radios des Etats africains, ont été ouverts mardi à Nouakchott.

Les activités supervisées par le ministre de la culture, de l’artisanat et des relations avec le Parlement, le porte-parole du gouvernement M. Mohamed Lemine Ould Cheikh, comportent entre autres volets, la présentation d’exposés se rapportant notamment aux médias audiovisuels, à la lumière du développement, des potentialités et des défis que présentent les nouveaux médias et de l’expérience des radios africaines dans la propagation de l’Islam ainsi que de la présentation de ses valeurs modérées, en plus des exigences de développement de programmes radiophoniques intégrant la diffusion de la culture centriste et modérée.

« Les médias audiovisuels représentent l’un des plus importants organes et les plus répandus les réputés et les plus rapides en matière de communication ciblant les masses populaires ; ce qui les a érigés aujourd’hui en outil efficace et approprié pour faire connaitre l’Islam véritable », a dit le ministre.

« La diffusion audio du Coran prononcé par les grands récitateurs, la présentation de programmes scientifiques axés sur la diffusion de la culture islamique de tolérance, fondée sur l’équilibre et la modération, met à l’abri contre la propagation du fanatisme et de l’extrémisme et autres excès, devenus une menace réelle pour notre nation », a-t-il ajouté.

« Sur hautes orientations de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, notre pays est résolument engagé dans son approche visant à renforcer le rôle de l’islam modéré », a-t-il poursuivi, rappelant que cet objectif s’est illustré à travers l’impression du Mashaf Cherif, l’ouverture de la Radio Coran et de la chaine télévisée Al Mahadra, soulignant par ailleurs l’engagement des Oulémas et des Imams à persévérer dans cette voie ; autant de facteurs conjugués pour ancrer nos valeurs islamiques tolérantes ainsi que pour épargner à notre pays les dérives de l’extrémisme», a-t-il dit.

« Les exposés présentés et les débats fructueux qui marqueront cette rencontre, contribueront sans nul doute, au renforcement des capacités des radios africaines, afin d’être à la hauteur des aspirations, visant la diffusion de l’Islam véritable, puisant sa force dans la tolérance, la paix, l’équilibre et la modération », a-t-il indiqué, appelant les participants à cette réunion à tirer profit de cette importante rencontre scientifique.

Le Secrétaire général de la commission nationale pour l’Education, la culture et les sciences, M. Ismaïl Ould Chouaïb a mis en exergue dans son intervention prononcée pour la circonstance, le rôle pivot joué par les médias, pour éclairer l’opinion publique, aider à comprendre et à communiquer les événements à l’auditeur, s’ils sont diffusés en toute honnêteté et franchise.

Il a appelé également les médias dans les sociétés africaines à déployer davantage d’efforts, en termes d’approches et d’idées, afin de sensibiliser, d’édifier et de convaincre l’auditeur sur les dangers de l’extrémisme, tout en l’appelant au centrisme et à la modération et à lutter contre les mauvaises attitudes au niveau individuel autant que des communautés et des Etats.

Le Directeur général de l’Union des Radios Islamiques, M. Mohamed Salem Ould Bouka, a inscrit cette réunion d’experts dans le cadre de la volonté de ces organisations d’encadrer les efforts de certaines radios africaines francophones, afin d’intégrer ce domaine, à travers l’acquisition des compétences nécessaires, en vue d’améliorer leurs propres programmes de présentation de l’Islam et de diffusion de la paix et de la modération ainsi que de la lutte contre les excès et l’extrémisme.

La cérémonie s’est déroulée en présence du directeur adjoint de Radio Mauritanie M. Saleh Ould Dehmach et de représentants de certains Radios de pays africains.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés