Facebook
Rentrée scolaire 2018-2019: Le MEN s’adresse à la famille scolaire   
01/10/2018

Les élèves mauritaniens reprennent ce lundi, 1er octobre 2018, premier jour de la rentrée scolaire 2018/2019. A cette occasion,le ministre de l’Education nationale, M. Isselmou Ould Sid’ El Mokhtar Ould Lehbib, a prononcé, dimanche un discours dans lequel il a ...



... passé en revue le bilan des acquis obtenus dans le domaine de la scolarisation et de l’amélioration des performances du système éducatif national, en voici le texte intégral :

« Au Nom D’Allah Clément et Miséricordieux

Louanges à Allah « qui a enseigné par la plume [le calame], a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas », prière et bénédictions soient sur Notre Saint Prophète, Mohamed.

Honorable famille scolaire,

Permettez-moi de vous exprimer mon sentiment de bonheur et de plaisir au moment où nous nous préparons à l’ouverture de l’année scolaire 2018-2019, et au retour de nos enfants aux bancs pour acquérir de nouvelles connaissances et se pétrir des valeurs nobles que notre système éducatif pour former des générations qui seraient à la hauteur des responsabilités qui leur seraient confiées. Pour ce faire, ces générations doivent acquérir le savoir scientifique et maîtriser ainsi les principes du développement, conformément aux directives de son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, et son programme électoral dans le domaine de l’éducation en tant que base solide pour tout progrès, fondement de tout développement global et outil efficace pour continuer sur la voie du progrès et du développement sur la base des bonnes valeurs scientifiques et morales. C’est à cet effet que le gouvernement de Son Excellence le Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine, a mis en œuvre la politique sectorielle décennale 2011-2020 pour améliorer la qualité et la performance de notre système éducatif.

Cette politique sectorielle a permis d’atteindre des résultats de qualité, d’augmenter l’offre scolaire et de fournir aux élèves de connaissances pour les prémunir contre l’ignorance, la délinquance, les idées nocives, les comportements destructeurs afin d’hisser la nation au rang des pays développés grâce à l’acquisition de la science et des insignes valeurs en puisant le savoir à ses sources originelles loin de ceux qui prônent le discours de la violence, s’enfermant dans une logique d’extrémisme.

C’est pourquoi nous œuvrons, à travers notre système pédagogique à assurer l’avènement d’une nouvelle génération armée de savoir et de connaissances mises au service de la Nation et de l’humanité tout entière.

À cette fin, le secteur a œuvré, à travers le plan décennal, à faire un diagnostic pour le système éducatif. Lequel diagnostic a permis d’identifier trois priorités à savoir: améliorer la qualité et le professionnalisme du personnel enseignant, organiser la l’offre scolaire, gérer les écoles et promouvoir l’enseignement des sciences pour édifier un système scolaire solide capable de développer les compétences nécessaires à la croissance du pays. Il a également mené un certain nombre d’activités visant à développer et diffuser des enseignements scientifiques de qualité, à promouvoir l’excellence et à améliorer l’efficacité du secteur interne et externe et à suivre l’évolution des indicateurs de discipline et des effectifs d’élèves, d’enseignants, d’écoles et de salles. Les différents plans d’action ont été réalisés dans le cadre d’un important résultat éducatif au cours de l’année scolaire 2017-2018, parmi ces résultats, nous pouvons citer :

Dans le domaine des infrastructures :

- Suivi de la mise en œuvre de la politique du secteur dans le domaine des infrastructures : réception de 23 écoles, 5 écoles secondaires et 78 salles de classe et la construction en cours de 41 écoles, 7 collèges, 4 écoles lycées et 38 salles de classe;

Dans le domaine de la bonne gouvernance, le système d’information pour la gestion de l’éducation a été mis en place et piloté avec la création d’un fichier numérique pour les étudiants et les enseignants, la formation de points focaux pour les départements impliqués dans ce système informatique;

Afin d’améliorer la qualité pédagogique et éducative :

- Augmentation des effectifs d’enseignants pour répondre à la demande scolaire en inscrivant 406 enseignants et 284 professeurs, et en améliorant les conditions de rémunération en augmentant de 50% la prime de craie;

- Organisation de la deuxième édition du Prix du Président pour la science, qui a grandement contribué à améliorer la qualité de notre système éducatif à travers la promotion de l’enseignement des matières scientifiques, en développant l’esprit de compétition constructive et en découvrant de nouvelles compétences. La mise en place d’une culture de l’excellence et de l’éducation scientifique qualitative, Les lauréats ont également bénéficié de prestigieux prix en nature remis par Son Excellence le Président de la République lors d’une cérémonie tenue le 31 mars 2018 au Palais des Congrès;


- Suivi de la politique du département dans le domaine de la production et de la distribution des manuels scolaires.

Le fonds d’aide à l’édition scolaire a permis à ce propos de distribuer 368.100 manuels scolaires à des prix symboliques, la distribution gratuite de 243.000 livres au profit des élèves issus des zones les moins favorisées d’une part, et d’environ 4.000 exemplaires-test des programmes de l’enseignement fondamental et secondaire d’autre part, l’impression de 120.000 manuels dans les diverses disciplines et niveaux, et plus de 48.000 exemplaires du manuel « Neviss » dans les matières scientifiques et les langues, l’édition de 400 exemplaires de petits manuels d’exercices corrigés pour les 4e et les 7e années du secondaire, la création d’archives numériques pour tous les manuels après correction;

- Extension des établissements de l’enseignement d’Excellence à travers l’ouverture de lycées d’Excellence à Rosso et Kaédi,

- Réécriture et expérimentation de nouveaux programmes de l’enseignement fondamental et l’ouverture de 36 écoles primaires pour expérimenter les programmes;

- renforcement des capacités des inspecteurs dans les domaines pédagogique et didactique;

- formation et évaluation des compétences et des réalisations dans les écoles de formation d’enseignants et de formation technique et pédagogique des formateurs des ENIs sur les équipements des laboratoires de langues;

- Formation des formateurs des ENIs sur l’utilisation des nouvelles techniques de communication dans la formation des élèves - enseignants;

- appui à l’encadrement de proximité à travers la décentralisation de l’inspection de l’enseignement secondaire, en créant quatre pôles régionaux ;

- Intensifier l’encadrement pédagogique à travers l’inspection, le suivi et l’organisation d’ateliers d’expérimentation et de validation des nouveaux programmes ; contrôler la synchronisation des différentes matières et l’adapter à leur nouveau contenu,

- organiser un forum de formation au profit des coordinateurs des matières et des professeurs;

- préparer les guides accompagnant les nouveaux programmes;

- évaluer les acquisitions des élèves et la productivité des enseignants au niveau de certains établissements d’Excellence,

- accès à une base de données fiables relative à la gestion des ressources humaines, veiller sur le respect des critères d’affectation et de promotion des institutions d’encadrement et d’enseignement, ainsi que sur la redistribution du personnel enseignant sur des bases objectives,

- Production, enregistrement et diffusion de 110 cours à la télévision scolaire.

Ces leçons représentent la sève de la pensée de l’élite de nos ressources humaines. Elles ont contribué en conséquence à l’exploitation de l’espace audiovisuel et à la création d’une concurrence positive entre les établissements d’enseignement secondaire, à l’amélioration des connaissances des élèves de classes terminales, constituant également une opportunité pour acquérir les meilleures références, collecter les informations et connaissances utiles et associer les parents au processus éducatif.

- appui à l’éducation des filles en distribuant des notes sur les matières de base des 7e scientifique et des 4e du collège, accorder des bourses à 3.500 filles au niveau de 30 établissements secondaires et faire bénéficier à environ 2.000 filles d’espaces sécurisés au niveau de 30 établissements secondaires dans les wilayas des deux Hodhs, de l’Assaba et du Guidimagha, l’organisation de cours de rattrapage dans les matières de base, en moyenne de 8 heures par mois au profit des classes terminales, pour chaque matière, l’accès à 8 cybercafés équipés à Néma, Tembedra, Aïoun, Tamchekett, Kiffa, Guerou, Selibaby et Woumpou,

- création de réseaux de réussite scolaire en faveur des zones de priorité pédagogique, la distribution d’équipements de bureau et de panneaux solaires et l’organisation de campagnes de sensibilisation dans les zones ciblées;

- Organisation d’un recensement scolaire couvrant l’ensemble des établissements d’enseignement publics et privés, ayant permis de collecter les informations nécessaires;

- révision des textes régissant le baccalauréat et le Brevet ;

- Amélioration des conditions de déroulement des examens nationaux, l’organisation, le renforcement du contrôle et la prise de mesures spéciales pour lutter contre la fraude, et mener à bien l’évaluation des compétences des professeurs de matières scientifiques dans la correction du baccalauréat;

- L’organisation d’une campagne visant à assainir l’environnement de l’enseignement privé afin de garantir le respect de la législation et de la gestion naturelle des institutions pédagogiques privées ainsi que de la conformité des enseignements dispensés aux programmes officiels, la mise en place d’une base de données dont l’objectif est de maîtriser le suivi du processus éducatif;

- l’amélioration de la gestion des administrations centrales et des établissements sous tutelle;

- L’amélioration de la gestion des ressources humaines par la mise en place de systèmes et d’outils technologiques ainsi que de mécanismes institutionnels appropriés tels que la rationalisation, la répartition et l’utilisation des enseignants et la lutte contre l’absentéisme;

- Le suivi de la politique de regroupement, qui s’est avérée efficace pour améliorer le taux de scolarisation intégrée et améliorer les conditions de l’enseignement;

- La Prise de mesures appropriées pour garantir une rentrée scolaire réussie,

Honorable famille scolaire

Ce sont ici des exemples des réalisations du département au cours de l’année scolaire écoulée, qui ont permis d’augmenter le taux de réussite dans les examens nationaux et d’améliorer la qualité des résultats scolaires.

Le travail se poursuivra à travers la mise en œuvre d’un plan d’action, visant la promotion de la bonne gouvernance du département et sa gestion rationnelle, pour obtenir les meilleurs résultats au niveau quantitatif (accès et gestion des flux) et au niveau qualitatif (qualité de l’enseignement et pertinence des formations dans les différents niveaux du système), en plus de la quête des solutions appropriées aux problèmes prioritaires, les actions suivantes seront également entreprises:

- le suivi de la formation continue des enseignants, des directeurs et des encadreurs, avec le renforcement de l’inspection, l’évaluation de la formation, l’organisation d’un processus professionnel de l’enseignement à travers le suivi du processus d’affectation, de promotion et d’encouragement,

- la révision de la carte scolaire, et la détermination des critères de regroupement et de gestion des enseignants en plus de l’appui des infrastructures;

- la promotion de l’enseignement scientifique et l’encouragement de l’encrage d’une culture scientifique, la diversification des filières scientifiques au niveau secondaire;

- la préparation d’une base de données solide pour assurer le suivi du parcours de ses élèves ainsi que des enseignants du privé;

- La valorisation du rôle des directeurs d’école ainsi que des associations de parents d’élèves;

- Le renforcement de la contribution de l’ensemble des partenaires de l’école à travers l’adoption du modèle des comités de pilotage des institutions scolaires, qui sera révisé et adapté à cette fin;

- L’organisation d’une enquête statistique en vue de publier un guide statistique pour 2018-2019;

- L’introduction de l’apprentissage informatique à la 5e année de la filière mathématique;

- La formation des enseignants en langues;

- L’appui aux capacités du personnel de l’inspection chargée de l’enseignement secondaire et des coordinateurs des pôles régionaux;

- L’appui aux capacités des inspecteurs en matière de planification scolaire et d’évaluation;

- L’ouverture de 30 nouveaux kiosques de vente des manuels scolaires,

- La réorganisation des filières, la modernisation des programmes scolaires, des outils et des supports pédagogiques et didactiques;

- L’amélioration de l’accès, à travers le renforcement des infrastructures, en particulier dans les zones et les wilayas les moins favorisées ;

- La sensibilisation des partenaires locaux sur l’efficacité de l’enseignement et l’importance d’un environnement scolaire approprié pour accroître les acquis scientifiques des élèves;

- La mise en œuvre d’une politique de maintenance grâce à l’élaboration d’un manuel de procédures de réhabilitation et d’entretien,

Honorable famille scolaire,

Je suis particulièrement persuadé que le département ne pouvait réaliser ce bilan sans votre soutien et vos efforts conjugués et unis, que nous louons et remercions, efforts que nous vous prions de poursuivre pour accompagner ceux de notre département, consacrant dans leurs plus illustres images, le principe de la participation constructive, pour promouvoir l’école mauritanienne. Nous œuvrons à cet égard à assurer à nos élèves un enseignement à la hauteur des responsabilités et des missions qui les attendent et dont vous êtes incontestablement conscients, à savoir l’exploitation précieuse du facteur temps, l’engagement dans la voie du succès, certes semée d’embuches et l’abandon des foyers de l’échec et de la paresse, pour qu’ensemble nous puissions nous préparer à relever les défis de l’ouverture au monde, en possédant la technique et en s’appropriant la technologie tout en escaladant les marches du progrès à pas sûrs, tirant leur rythme du savoir et du labeur pour accompagner les pays développés et contribuer à la mise en œuvre du projet de société de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, pour la construction, la sécurité et la stabilité de notre pays, partant de sa conviction que le capital humain est une richesse inépuisable et que la science et le savoir sont le garant de la croissance et la prospérité.

Ceci dit, je déclare ouverte l’année scolaire 2018-2019.

Vive la Mauritanie, engagée sur la voie du progrès, de la sécurité et de la stabilité.

Vive l’école mauritanienne, symbole du savoir et des nobles valeurs.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés