Facebook
Table ronde sur le plan d’action national de lutte contre la traite de personnes   
09/08/2018

La Direction générale du travail au ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Modernisation de l’administration a organisé, jeudi, une table ronde à Nouakchott pour mobiliser les partenaires afin d’obtenir un financement pour la lutte contre ...



 ... l’exploitation humaine entraînant le travail forcé à l’extérieur du pays.

 Le programme comprend des exposés montrant l’importance du plan qui découpe le pays en quatre zones couvertes par la campagne de sensibilisation dans le but de sensibiliser le plus grand nombre de citoyens autour des objectifs de ce plan et des moyens de sa mettre en œuvre (2018-2019).

 Dans un mot prononcé pour l’occasion, le secrétaire général du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Modernisation de l’Administration, M. Ahmed Ould Mohamed Mahmoud Ould Deh, a indiqué que la table ronde revêt une grande importance car elle traite d’une question sensible à l’opinion publique mondiale, où l’élaboration d’une stratégie de lutte contre la traite des personnes menant au travail forcé à l’étranger est devenue une urgente.

 Il a ajouté que cette rencontre est organisée dans le cadre du projet d’appui à la liberté de circulation et aux migrations en Afrique, mis en place par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), en partenariat avec l’Union européenne sous la supervision et l’exécution du Centre international de développement des politiques migratoires dans les pays d’Afrique de l’Ouest (Guinée, Gambie, Guinée Bissau, Mauritanie, Sénégal et Mali).

 L’ouverture de la table ronde s’est déroulée en présence du commissaire adjoint aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile,et du secrétaire général du ministère des affaires sociales et de l’enfance et de la famille.

AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés