Facebook
Démarrage à Nouakchott d’un atelier d’évaluation des besoins de la Mauritanie dans le domaine de la réduction des risques NRBC   
11/07/2018

L’Autorité Nationale de Radioprotection, de Sureté et de Sécurité nucléaire (ARSN) a organisé, ce mardi à Nouakchott, un atelier d’évaluation des besoins de la Mauritanie dans le domaine de la réduction des risques NRBC. La rencontre organisée en ...



 ... collaboration avec les centres d’excellence relevant de l’Union Européenne, sous le haut patronage du premier ministre, regroupe des experts internationaux, des représentants des corps constitués, des corps paramilitaires et des services sanitaires devant intervenir en cas de danger chimique. Elle vise à définir les besoins de la Mauritanie dans ce domaine.

 Le président de l’autorité, Pr. Saleh Ould Moulaye Ahmed a, à cette occasion, indiqué que cet atelier de trois jours constitue le prolongement d’une série de rencontres similaires destinées à débattre de la problématique des risques NRBC.
 Il a ajouté que la Mauritanie se penche actuellement sur l’élaboration d’une stratégie pour faire face à cette menace en associant tous les acteurs au niveau de la conception et de l’identification des solutions non seulement à l’échelle nationale mais aussi au plan régional et international.

 M.Ould Moulaye Ahmed a précisé que la Mauritanie doit prendre les dispositions pour faire face aux différents degrés du danger d’où la nécessité de former un cadre humain capable d’exécuter l’ambitieux plan national.
 Il a remercié les centres d’excellence pour l’appui précieux qu’ils apportent à l’autorité.

 La coordinatrice régionale des centres d’excellence, Mme Stefania Micucci a, pour sa part, indiqué que cette évaluation s’inscrit dans le cadre de l’initiative de l’Union Européenne des centres d’excellence pour la réduction des risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques lancée en 2010.

 Elle a précisé que la Mauritanie qui s’est engagée dans la mise en œuvre de l’initiative au niveau national depuis son adhésion, est un membre à part entière du bureau régional pour les pays de la façade atlantique africaine depuis sa création en 2011.

 M. Hans Christian Beaumond, Chef de coopération de la délégation de l’Union Européenne en Mauritanie a, quant à lui indiqué que cet atelier constitue une étape importante dans le processus de réduction des risques NRBC dans lequel la Mauritanie s’est engagée précisant que l’évaluation des capacités NRBC existantes et des lacunes à combler dans les domaines de la prévention, de la détection, de la préparation et de la réponse permettra à la Mauritanie d’entamer la rédaction de son plan d’action national NRBC . Il a enfin dit que l’UE ne peut que saluer cette décision en proposant un soutien technique et logistique jusqu’à la validation du plan national d’action.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés