Facebook
Le Sénégal passe commande de quatre avions de combat L-39NG auprès de l’avionneur tchèque Aero Vodochody   
15/04/2018

Le Sénégal a passé commande de quatre avions d’attaque au sol et d’entraînement de type L-39NG (Next generation) conçus par l’avionneur tchèque Aero Vodochody.



L’information a été donnée par le Président Macky Sall, lors des célébrations de la fête nationale de l’indépendance du Sénégal, le 4 avril 2018.

Profitant du défilé militaire organisé à cette occasion, le Chef de l’Etat sénégalais a annoncé la modernisation et un renforcement des forces armées sénégalaises.

« Cette année, nous avons assisté à un beau spectacle de l’armée de l’air avec des aéronefs L-39NG. Ces appareils serviront à renforcer ses capacités d’intervention. Nous poursuivons les mêmes efforts avec la marine nationale, l’armée de terre, la gendarmerie ainsi que d’autres corps militaires et paramilitaires », a déclaré le Président Macky Sall.

Notons que deux exemplaires de cet appareil appartenant à la patrouille acrobatique privée, Baltic Bees Jet Team, ont réalisé une démonstration aérienne lors de ce défilé du 4 avril, émerveillant le public sénégalais.

Pour sa part, l’avionneur tchèque Aero Vodochody a précisé, dans un communiqué faisant suite à cette annonce, que le contrat comprend : « la formation des pilotes, y compris la conversion et la formation des instructeurs aux missions de combat, la formation du personnel de maintenance, les pièces de rechange, l’équipement de soutien au sol et les services de soutien logistique ». Le montant du contrat n’a toutefois pas été dévoilé.

Mesurant 12,03 mètres de long pour une envergure de 9,56 mètres, le L-39NG a un poids à vide de 3t100 et une masse maximale au décollage de 5t800. Par ailleurs, l’appareil est doté d’une vitesse optimale de 775km/h, d’un rayon d’action de 2 590 km et d’un plafond de 11 500 mètres.

En outre, l’avionique est basée sur celle que l’on retrouve dans les avions de combat dits de « 4ème et de 5ème génération » avec des écrans numériques aménageables en fonction de la mission, et adaptables à l’utilisation de jumelles de vision nocturne. Le cockpit dispose du système HOTAS (Hands on throttle and stick, Mains sur manche et manette), un ordinateur de bord qui s’adapte en fonction de la mission (navigation, air-sol et air-air) et qui est capable de simuler le tir de missiles ou bombes air-sol. L’ensemble est propulsé par le turboréacteur FJ44-4M avec contrôle FADEC et dispose de cinq points de force pour 1 200 kg d’armes.

A noter que le Sénégal avait acheté, en 2013, trois avions d’attaque au sol Embraer Super Tucano. Par ailleurs, le pays a réceptionné, en décembre 2017, deux hélicoptères de combat Mil Mi 24 acquis auprès de la compagnie d’avions militaires polonaise Wzl-1. Ces appareils viennent ainsi compléter un dispositif existant de 6 MIL Mi-35P modernisés en 2016.



 
  
    
 

 

(Agence Ecofin)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés