Facebook
La pharmacie Sy cambriolée : Les voleurs emportent 2 000.000 d’ouguiyas, des documents et des téléphones portables   
06/03/2018

La pharmacie du Dr Oumar Sy, plus connue sous le pseudonyme « Pharmacie Sy » située sur la route de l’ancien centre SOMELEC de Sebkha, près des jardins maraichers, a été visitée par des voleurs dans la nuit du lundi 05 au mardi 06 mars 2018. Deux millions d’ouguiyas ...



... (ancienne monnaie), deux téléphones portables, des documents et du matériel ont été emportés par ces visiteurs indésirables.
Amer constat chez la pharmacie du Dr Sy Oumar propriétaire de cette pharmacie qui porte son nom. Les voleurs qui sont passés par la fenêtre du bureau principal du Dr Sy, ont pris tout le temps nécessaire pour cisailler les grilles de la fenêtre pour se frayer un passage vers l’intérieur de la pharmacie. Que du gribouillage, du bazar à l’intérieur de l’échoppe sanitaire. Si aucune boîte de médicament n’a été emmenée, les 2 millions qui se trouvaient dans la caisse ont aiguisé l’appétit des indésirables visiteurs qui ont également emporté deux téléphones Smartphones haut de gamme. Des documents et d’autre matériel ont intéressé également les voleurs qui ont tenté d’ouvrir le coffre-fort de la pharmacie, sans succès. Ils ont tout de même cisaillé le poignet du coffre avant de s’adonner à un exercice de sabotage à l’intérieur de la pharmacie. Les voleurs ont tenté aussi d’enlever l’écran plat de la télévision sans y parvenir mais celle-ci a subi visiblement les tortures des cambrioleurs qui l’en voulaient véritablement.
Devant l’entrée de la pharmacie, aucun dégât. La porte était normale. Le seul hic, c’est que les cambrioleurs sont passés par derrière, à travers les maisons inhabitées qui entourent la «pharmacie Sy». C’est cette astuce que ces voleurs qui, aussi vraisemblablement que cela puisse paraître, connaissent bien les lieux qu’ils ont visité dans cette nuit.


Quid du gardien?
Le seul pauvre gardien qui devrait être alerté par le bruit des cambrioleurs, serait malheureusement loin des lieux en ce moment. Parce que n’opérant pas seulement au lieu de la pharmacie. Lui aussi, n’a fait que constater les dégâts, le lendemain du forfait des voleurs. Pourtant, cette route est tellement usitée par des gens qu’on ne pouvait imaginer un tel acte. Même le Dr Sy lui-même n’a pas été attentionnée par un probable forfait du genre qui pourrait arriver à sa pharmacie. C’est d’ailleurs pourquoi, aucune caméra de surveillance n’a été installée au sein de la pharmacie.


Sécurité publique …
La police alertée, est venue faire son constat habituel et a promis d’ouvrir une enquête pour tenter de mettre la main sur les prétendus cambrioleurs qui ont eu le culot d’emporter ce butin. Toutefois, il faut souligner que cette même police qui patrouille nuitamment dans cette zone, ne pourrait identifier ou être attirée par une tentative du genre. L’on connaît d’ailleurs bien ses lieux de prédilection dans cette moughataa de Sebkha. Un espoir de retrouver les voleurs serait certain si la police avait pris les empreintes. Certes, seule une police scientifique aurait pensé à ce genre d’actions. Pour l’heure, le Dr Sy et son personnel se trouvent dans une situation de résignation devant ce fait accompli.


Acte de abotage ou simple recherche de butin?
Si certains pensent à un acte de sabotage de l’entreprise sociale du Dr Sy qui a érigé juste à côte un imposant bâtiment qui va abriter la pharmacie et tout le cabinet médical, d’autres considèrent qu’il s’agit tout simplement de jeunes désœuvrés à la recherche du butin. Car, personne, ne peut stopper l’entreprise du Dr Sy qui fait du social au profit des populations démunies notamment de la banlieue de Sebkha. Comme disait le dikton, «on ne peut pas arrêter la mer avec ses propres bras ». Seul le destin!
I.Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés