TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Les présidents Aziz et Macky tiennent une conférence de presse   
10/02/2018

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et son homologue sénégalais, Monsieur Macky Sall ont précisé, au cours d’une conférence de presse tenue à l’issue de la visite que l’hôte de marque sénégalais vient d’effectuer en Mauritanie que ...



 ... les relations entre la Mauritanie et le Sénégal sont profondément enracinées dans l’histoire et qu’il y a une forte volonté politique de raffermir et de consolider ces relations et les promouvoir pour les hisser vers de nouveaux horizons et englober des domaines plus prometteurs pour servir les aspirations des deux peuples voisins.

Le Président de la République a renouvelé, au début de la conférence de presse, ses souhaits de bienvenue à son frère Monsieur Macky Sall et l’expression de sa reconnaissance pour avoir répondu à son invitation d’entreprendre une visite d’amitié et de travail en Mauritanie.

Le Président de la République a indiqué que les relations entre la Mauritanie et le Sénégal sont relations enracinées et excellentes tirant leur force de l’histoire commune longue et riche, du voisinage géographique et des liens spirituels, religieux, culturels mais aussi politiques, économiques et sociaux qu’entretiennent les deux peuples.

La visite que le Président Macky Sall vient d’effectuer en Mauritanie traduit la volonté commune des deux Chefs d’Etat de renforcer et de consolider les excellentes relations bilatérales tissées entre les deux pays frères.

« Nos entretiens bilatéraux et les échanges entre les deux délégations d’accompagnement ont permis d’ouvrir de nouvelles perspectives de nature à impulser la coopération fructueuse entre les deux parties dans différents domaines pour servir nos intérêts mutuels ».

Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a mis en relief le fait qu’une convention bilatérale a été signée afin de développer et d’exploiter le champ gazier ’’Grande tortue Hmeyem’’ dans les eaux territoriales communes et que des instructions ont été données aux départements concernés par la pêche, l’élevage et l’énergie afin d’œuvrer à l’élaboration et à la signature d’accords dans ces domaines dans les plus proches délais.

A une question sur la pêche Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a rassuré les populations de Saint Louis en particulier

relevant que l’accord de pêche qui sera signé, a pour objectif simplement de préserver la ressource halieutique importante au demeurant pour la Mauritanie comme pour le Sénégal et qui ne doit pas être laissée à la merci de la mauvaise exploitation et ce, dans l’intérêt de tous.

L’accord dit-il, prend cela en considération tout en garantissant le respect de nos engagements internationaux notant que des instructions ont été données aux deux ministres en charge de la pêche pour œuvrer rapidement de manière à présenter des solutions avant fin mars prochain qui préservent la pérennité de la ressource halieutique et son exploitation rationnelle tout en garantissant la sécurité des personnes travaillant dans le domaine et en offrant des infrastructures appropriées de pêche pour le déchargement de manière sécurisée en raison de l’impossibilité de déchargement sûr en haute mer et de la précarité des moyens utilisés et ce, en vue de prendre les mesures propres à faire en sorte que les pêcheurs puissent exercer leur métier dans le respect de la réglementation en vigueur de manière à garantir la sécurité des pêcheurs eux-mêmes.

Abordant les projets avancés de coopération bilatérale, le Chef de l’Etat a indiqué que le financement du pont de Rosso a été obtenu entièrement, son administration a été désignée et les travaux y commenceront bientôt, ce qui ne manquera pas d’offrir des opportunités d’emplois pour les mauritaniens autant que pour les sénégalais.

Les sociétés opérant sur le champ ’’Grande tortue Hmeyem’’ sont Cosmos, British Petrolum et vont investir dans le projet avec leurs propres fonds et le partage de la production sera fait entre les deux parties mauritanienne et sénégalaise d’une part et les sociétés en question d’autre part.

Il a affirmé que les relations entre les pays sont renouvelées suivant les priorités et les intérêts. Le domaine sur lequel l’on axe aujourd’hui n’est pas nécessairement le domaine de coopération de demain. Par conséquent les deux pays découvriront d’autres champs de coopération dans le cadre de leur action continuelle tendant à améliorer et à préserver leurs relations.

A son tour, le Président Macky Sall a tenu tout d’abord à exprimer ses remerciements du fond du cœur et sa profonde gratitude au Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz pour l’aimable invitation et l’accueil fraternel chaleureux et l’hospitalité généreuse dont il a été l’objet ainsi que la délégation qui l’accompagne depuis leur arrivée à Nouakchott.

«Cette visite, a –t- il dit, nous a permis de nous sentir chez nous et au milieux des nôtres et j’exprime en mon nom personnel et au nom du peuple sénégalais toute notre reconnaissance ».

Le Président sénégalais a réaffirmé l’existence d’une volonté politique réelle au sein des deux pays pour développer les relations bilatérales d’amitié, de parenté et de bon voisinage, les renforcer et transcender tous les obstacles afin d’édifier une coopération fructueuse servant les intérêts communs ».

Le Président sénégalais a félicité le Président de la République à l’occasion de la tenue en Mauritanie du 31ème sommet de l’UA, soulignant qu’il participera lui-même personnellement à ce sommet.


’’Les deux peuples mauritanien et sénégalais partagent une histoire et un destin communs et sont condamnés par la géographie et les liens sociaux, culturels, spirituels à vivre côte-à-côte’’ Nous avons, poursuit-il, la lourde mission de poursuivre cet héritage. Moi-même et mon collègue, Son Excellence Monsieur le Président de la République sommes décidés à enraciner ces relations et à les consolider. Ce qui nous unit est dessus de toute contingence. Un héritage que nous devons enrichir et transmettre aux générations futures. C’est notre responsabilité historique.

Au sujet des ressources animales, nos gouvernements se sont engagés à hisser la coopération au niveau des aspirations des populations. Ensemble, nous voulons aussi travailler pour la préservation de la sécurité dans notre espace en coordonnant la lutte contre la criminalité transfrontalière. C’est le lieu de saluer votre leadership personnel et votre engagement dans ce domaine

Je renouvelle à ce sujet le soutien du Sénégal pour le G5 Sahel et nous formulons le vœu que ce cadre de coopération puisse donner des réponses, aux côtés des autres forces que ce soit les nations Unies ou la Force Barkane pour que la région du Sahel ne soit pas un terreau pour les terroristes.

Le Président Macky Sall s’est dit satisfait des résultats de sa visite.Nous sommes parvenus notamment, à la signature d’un accord de coopération relatif au Champ gazer Grande Tortue Hmeyem et la relance très prochaine de accords sectoriels sur la pêche, l’élevage et des autres secteurs.

A une question sur les résultats sur le terrain de l’éventuel accord de pêche, le Président sénégalais a répondu :

« Il faut éviter de focaliser ce voyage sur la seule question de la pêche, qui est une question d’actualité mais nous avons traité d’autres domaines importants. Il y a le gisement de gaz qui est très important pour les deux pays et qui, comme nous l’espérons, s’il est exploité à partir de 2021, va contribuer à accélérer nos processus de développement. Nous avons, il est vrai, la question de la pêche que nous ne pouvons aborder que sous l’angle du respect de la souveraineté de la Mauritanie, puisque nous avons-nous-mêmes nos législations en la matière. La Mauritanie a sa propre législation.

Le gouvernement mauritanien, sous l’impulsion du Président de la République a décidé souverainement d’octroyer des possibilités de pêche pour les pêcheurs sénégalais dans le respect de la politique qui est mise en œuvre. Il convient en effet de respecter la ressource, sa durabilité et les conditions de son exploitation. Nos préoccupations par rapport aux pêcheurs ont été rapportées. Le Président a donné ses instructions et les deux ministres sont en train de travailler pour trouver les meilleures formes qui permettront aux pêcheurs d’accéder à la ressource dans le respect de la réglementation de la Mauritanie. Donc, il n’ y a pas de problème. Il s’agit de trouver un accord et de le consolider. Il en est de même des conditions de séjour des citoyens de l’un ou de l’autre pays dans chacun des Etats respectifs. Ce sont des dynamiques qui se construisent au quotidien.

S’agissant des incidents qui peuvent arriver en mer, Monsieur Macky Sall a déclaré avoir appris que deux citoyens bissau guinéens viennent de trouver la mort suite à une intervention de la douane sénégalaise. Ces incidents dramatiques arrivent, c’est regrettable mais il ne faut pas les amplifier. Et les Etats doivent aller au-delà de ces incidents.

Le cadre de coopération permettra de gérer de telles situations et d’aller au-delà.

Il a ajouté au sujet de l’accord sur le gaz entre les deux pays qu’il prévoit le partage équitable des revenus de la production entre les deux parties et l’exploitation commune de l’énergie électrique ainsi que des autres projets.







AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés