TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Offshore profond : Le dernier forage à Saint-Louis n’a rien donné   
07/02/2018

Energy a annoncé Lundi avoir terminé le forage du puits d’exploration Requin Tigre-1 situé dans le bloc Saint Louis Offshore Profond du Sénégal. Un forage qui a été un échec. Requin Tigre-1 a été foré à une profondeur totale de 5200 mètres et a été conçu pour évaluer ...



 ... les réservoirs cénomaniens et albiens dans un piège stratigraphique structural, chargé à partir d’une cuisine source néocomienne-valanginienne sous-jacente. La perspective a été entièrement testée mais n’a pas rencontré d’hydrocarbures. L’analyse post-puits est actuellement en cours pour déterminer les raisons pour lesquelles elle a échoué.

Andrew G. Inglis, président et chef de la direction, a déclaré qu’«à chaque forage foré, nous approfondissons notre compréhension de ce bassin nouvellement émergent, en peaufinant davantage notre modèle géologique et nos outils géophysiques. Requin Tigre a été le dernier puits de notre deuxième phase d’exploration des systèmes pétroliers du Crétacé en eau profonde au large de la Mauritanie et du Sénégal, ciblant les grandes structures de ventilation des planchers du bassin ».

En outre, il renseigne avoir « obtenu un succès (Yakaar) dans quatre puits dans ce programme de deuxième phase, après trois succès dans trois puits (Tortue, Marsouin, Teranga) dans le programme de première phase ciblant les structures in situ sur la pente. Dans l’ensemble, nous avons découvert des ressources brutes de 40 billions de pieds cubes, pour un coût net de 0,20 dollar par baril d’équivalent pétrole bénéficiant du portage des partenaires, et avons créé le potentiel de deux plates-formes de GNL à l’échelle mondiale. Nous évaluerons rigoureusement notre vaste inventaire de prospects à travers la Mauritanie et le Sénégal avant la prochaine phase d’exploration au large des deux pays ».

Le forage se déroulera comme prévu pour tester deux gisements de pétrole au large du Suriname au début du deuxième trimestre 2018. Kosmos détient une participation effective de 30% dans la licence Saint Louis Offshore Profond. BP détient une participation de 60%. La société pétrolière nationale Société des pétroles du Sénégal (Petrosen) détient 10%.





SeneNews


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés