TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Sénégal: Un policier agressé au couteau par un présumé terroriste Nigérian expulsé de la Mauritanie   
05/12/2017

Au Sénégal, un agent de police en poste au Commissariat spécial de Rosso à la frontière avec la Mauritanie, a été agressé au couteau, ce samedi, par un ressortissant nigérian refoulé de la Mauritanie, rapporte un communiqué du Bureau des relations publiques ...



... de la Police nationale parvenu à koaci.com.

Le document de presse rapporte aussi qu’un homme qui tentait de venir au secours du policier a aussi été blessé.

Selon la Police nationale, l’homme était en transit à Rosso à destination de la Gambie, son lieu d’entrée au Sénégal, et a été identifié sous le nom de Egbedi Oderoghne Odeyouho, étudiant nigérian né le 26 juillet 1986, à Abuja.

Il a été appréhendé par les éléments de la Brigade de gendarmerie de Rosso  qui étaient de passage sur les lieux, au moment des faits.

« L’agent de police a été surpris au moment où il exerçait un contrôle de routine des occupants d’un véhicule et a reçu deux coups de couteau, au dos et à l’épaule gauche», informe le document qui précise que celui-ci a été évacué à l’hôpital régional de Saint-Louis.

«Le nommé Alioune Ndiaye, qui a pris fait et cause pour l’agent de police, a été aussi blessé au couteau au niveau de la poitrine. Il a été évacué à Richard-Toll puis à l’hôpital régional de Saint-Louis. Sa vie ne serait pas non plus en danger», ajoute le communiqué qui précise qu’«une enquête est, déjà, ouverte».

Reste, maintenant, à connaître les véritables raisons qui ont poussé le ressortissant nigérian à s’en prendre aux deux victimes. Mais surtout de dire si son mobile a des relents terroristes. Pour le moment, la police reste prudente sur la question.

C’est la première fois qu’une attaque du genre a été perpétrée au Sénégal qui reste, à ce jour, l’un des rares pays de la région ouest africaine encore épargné par le fléau djihadiste.




koaci.com


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés