TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Préparation de la participation mauritanienne à la conférence des parties sur le climat   
03/11/2017

La participation de la Mauritanie à la 23ème session de la conférence des parties autour de la convention sur le climat, qui se tiendra le mois courant à Bonn, fait l’objet d’un atelier de sensibilisation sur les changements climatiques dont les travaux ont débuté ....



... jeudi à Nouakchott.

 Initiée par l’ONG : une jeunesse mauritanienne au service du climat, la rencontre vise à sensibiliser les acteurs opérant dans la problématique des changements climatiques, en prélude de la session, qui aura lieu du 6 au 17 novembre 2017, d’une part, et d’éclairer l’opinion publique sur les défis à relever et les efforts à entreprendre pour s’adapter aux graves menaces qui hypothèquent notre système environnemental, d’autre part.

 Le secrétaire général du ministère de l’environnement, M. Mady Ould Taleb, a souligné, dans son mot d’ouverture, que la problématique des changements climatiques est devenue une réalité vivante et un défi mondial influant considérablement sur l’équilibre de notre système environnemental et menaçant la biodiversité.

 Il a ajouté que la Mauritanie est parmi les pays les plus exposés à ce phénomène, notamment sa partie littorale, située entre Nouadhibou et Ndiago en passant par Nouakchott, comme le précise le communiqué N.3 diffusé en 2014 et les changements climatiques que nous constatons d’une année à une année et dont les conséquences sont désastreuses sur l’agriculture, les pâturages et les ressources en eau du pays.

 S’agissant de la réponse nationale vis-à-vis des changements climatiques, le secrétaire général a précisé que la Mauritanie met en œuvre une politique perspicace, ambitieuse et en parfaite harmonie avec les choix nationaux de développement, notamment en matière d’atténuation et de résilience.

 Il a ajouté qu’au plan énergétique, la Mauritanie privilégie l’énergie propre en tant que source de renforcement de l’économie nationale et objet précieux sollicité sur le marché mondial.

 Le secrétaire général a également rappelé le rôle que le Président de la République avait joué l’année passée pour parvenir à l’accord de Paris sur le climat.

 Quant au président de l’ONG et le représentant de la délégation de l’UE à Nouakchott, ils ont, tour à tour, exposé la contribution de leurs institutions en matière de résilience avec les changements climatiques et salué les efforts de la Mauritanie dans ce domaine.

 Les participants ont pour leur part appelé à davantage d’échanges en la matière pour s’inspirer des expériences acquises en matière des changements climatiques et garantir une participation honorable de la Mauritanie aux différents ateliers de la conférence.

 Ils ont, en outre, suivi un documentaire sur la conduite à tenir pendant la conférence et les efforts entrepris par la Mauritanie, à travers ses programmes et institutions spécialisés.





AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés