TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Nouakchott: Atelier des journalistes du G5 Sahel dans la prévention des conflits et la consolidation de la paix et la lutte contre l'extrémisme   
31/10/2017

La ministre des Relations avec le parlement et la société civile, Mme Awa Cheikh Sidiya Tandia,, a supervisé, lundi à Nouakchott, en présence du ministre de la Justice, Me Brahim Ould Daddah, la cérémonie d’ouverture d’un atelier des femmes journalistes sur le thème de: ...



.... "Atelier des journalistes du G5 Sahel dans la prévention des conflits et la consolidation de la paix et la lutte contre l’extrémisme" .

 Organisée par le réseau des femmes journalistes mauritaniennes, la rencontre vient lancer la partie mauritanienne des activités relatives au projet du regroupement des journalistes des Etat du du G5 Sahel qui vise à former 400 journalistes, sur une période de deux ans.

 Cette rencontre vise à évaluer les résultats de l’atelier de Niamey, au Niger, au profit des journalistes du G5 Sahel et à passer en revue les projets de sécurité et de défense du Groupe, en plus du renforcement du rôle de la presse et des capacités des journalistes pour qu’ils deviennent actifs dans la consolidation de la paix dans la région.

 Dans un mot prononcé pour la circonstance, la ministre des Relations avec le Parlement et la Société civile a tout d’abord remercié le réseau des femmes journalistes mauritaniennes pour l’organisation de cet atelier, insistant sur le rôle déterminant des médias dans la prévention des conflits, la promotion de la culture de la paix et de la concorde dans le monde.

 Elle a ajouté que depuis quelques années, le continent africain est devenu l’une des principales zones de terrorisme , de repli des groupes de trafic et du crime organisé.

 Ce phénomène récurrent constitue, a-t-elle dit, un motif d’inquiétude légitime pour les pays du G5 du Sahel qui ont rapidement imaginé, en coordination, des mécanisme de sûreté et de développement pour en endiguer les effets néfastes.

 La ministre a indiqué qu’en ce qui concerne la Mauritanie, sous l’impulsion du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a été mise en oeuvre une approche intégrée basée sur le dialogue, la réinsertion des jeunes attirés par le terrorisme ainsi que le renforcement de l’opérationnalisation des forces armées et de sécurité , prenant en compte de ce fait, à la fois, les défis sécuritaires, politiques, économiques et sociaux.

 Pour sa part, la présidente du réseau des femmes journalistes mauritaniennes, Mme Khadijetou Mint El Moujteba, a insisté sur l’importance de cet atelier, avant de déclarer le lancement des activités du projet du regroupement des journalistes des pays du G5 au niveau de la Mauritanie.

 Elle a ajouté que l’atelier sera l’occasion de présenter des exposés portant sur les différents aspects sécuritaires médiatiques et sociaux du terrorisme.

 La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence d’un représentant du secrétariat permanent du G5 Sahel, de responsables des secteurs concernés et du président du syndicat des journalistes mauritaniens.






AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés