TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Moyens électroniques de paiement: Les institutions publiques s’y impliquent   
30/10/2017

Le Gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie (BCM), M. Abdel Aziz Ould Dahi, a présidé, jeudi 26 octobre 2017, dans les locaux de la BCM, une réunion d’échange avec les institutions publiques concernées par le développement des moyens de paiement électroniques.



Neuf institutions publiques ont pris part à cette réunion. Elles se sont engagées à promouvoir le paiement électronique en Mauritanie. Elles comptent améliorer l’accès des mauritaniens à des moyens de paiement modernes, sûrs et efficaces.
Cette réunion sera désormais régulière. Les parties prenantes mettront périodiquement le point sur l’état d’avancement des choses. D’autres acteurs publics les joindront dans leur démarche.
Les parties réunies ont décidé la mise en place d’un nouveau comité technique. Celui-ci sera chargé d’examiner la question. Il proposera une feuille de route pour la modernisation des moyens de paiement dans les institutions publiques.
La modernisation du système de traitement des moyens de paiement est l’un des grands objectifs de la BCM. Un objectif qui s’impose au monde d’aujourd’hui. Un monde caractérisé par le remplacement quasi-total de l’argent liquide par le paiement scriptural et électronique.
La Mauritanie dispose d’un environnement propice au développement de ce type de paiement: le taux d’accès à internet atteint 41% ; la téléphonie mobile dépasse 100% de pénétration et couvre toutes les localités ; et les résidants sur son sol sont identifiés électroniquement avec un certificat destiné aux transactions électroniques.
Cependant, les mauritaniens préfèrent le cash. Ce qui entraine un accroissement excessif de la monnaie fiduciaire (billets et pièces de monnaie). Et la forte utilisation du cash engendre la détérioration précoce des billets de banque. Car, selon les normes internationales, la longévité des billets de banque varie de moins d’une année pour les petites coupures et de 4 à 5 ans pour les grosses dénominations.


COMMUNIQUE DE PRESSE


Réunion de haut niveau sur la promotion des paiements électroniques au sein des institutions publiques

Le Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), M. Abdel Aziz Ould Dahi, a présidé, jeudi 26 octobre 2017, dans les locaux de la BCM, une réunion d’échange avec les institutions publiques concernées par le développement des moyens de paiement électroniques.
La tenue de cette réunion vient dans le but d’améliorer et promouvoir les moyens de paiement électroniques, en application des recommandations du séminaire sur « les perspectives de développement des moyens de paiement en Mauritanie » qu’a organisé la BCM le 13 et 14 septembre 2017.
D’éminents responsables publics ont prix part à cette réunion. Notamment les Directeurs généraux du Trésor Public ; des Douanes ; de la Société Nationale des Eaux (SNDE) ; de MAURIPOST et de GIMTEL, ainsi que le Directeur Général Adjoint de l’Agence Nationale du Registre des Populations et des Titres Sécurisés (ANRPTS), le Délégué Général de l’Association Professionnelle des Banques de Mauritanie (APBM), le Directeur commercial de la Société Mauritanienne d’Electricité (SOMELEC), un Directeur central de la Direction Générale des Impôts et plusieurs hauts cadres de la BCM.
Lors de cette réunion, deux exposés ont été présentés sur les recommandations du séminaire notamment celles de l’atelier sur les moyens de paiement électronique et sur le Centre du Pilotage Stratégique (CPS) qui constitue un dispositif important pour mettre en œuvre la vision stratégique de la BCM.
Au cours de cette réunion, les institutions publiques présentes ont marqué leur engagement fort pour adopter le paiement électronique, réduisant ainsi l’utilisation du cash et améliorant l’accès des citoyens à des moyens de paiement modernes, sûrs et efficaces.
Plusieurs décisions ont été prises et seront mises en œuvre prochainement. Notamment la tenue périodique de cette réunion pour également suivre et évaluer l’état de l’évolution des moyens de paiement électroniques en Mauritanie. Ladite réunion s’élargira sur d’autres acteurs publics.
En fin, un comité technique sera mis en place pour analyser les différentes problématiques et proposer une feuille de route pour la modernisation des moyens de paiement dans les institutions publiques.
Pour plus d’informations, veuillez contacter le Responsable de Communication de la BCM : commbcm@bcm.mr




Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés