TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Un appel aux bonnes volontés,en marge des travaux de la 61é Session de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples   
30/10/2017
Je m’appelle Sy Oumar Amadou, militant et activiste  des Droits de l’Homme, je fus membre du bureau exécutif de IRA-OHIO aux USA. J’ai décidé,  il ya de cela quelques mois de quitter les rangs de IRA pour des raisons liées à mon attachement à mon pays, la Mauritanie, parce que tout mauritanien, n’a qu’un seul  pays, la Mauritanie.



Cette déclaration   est une démarche pacifique, sorte d’appel aux bonnes volontés afin d’œuvrer  pour l’unité nationale, la cohésion sociale entre  les différentes couches de la société mauritanienne ; ce qui nécessite un grand sacrifice de la part de tout mauritanien.

Certes la Mauritanie a historiquement vécu des périodes difficiles caractérisées  par l’existence d’un  système de castes   qui a  abouti à  des  disparités sociales.
Ainsi, les ressortissants de chaque communauté ethnico-culturelle ont été   asservis au sein  de leur propre groupe social.
En dépit de cela, le Gouvernement a mis en place depuis quelques années déjà  des lois  qui criminalisent les pratiques issues de l’esclavage qui a prévalu et  mis en place également des tribunaux  spéciaux  de prévention et de lutte contre ces pratiques ainsi que des programmes socio-économiques au profit des populations affectées par les séquelles de l’esclavage.
Toutes ces mesures ont abouti à  des résultats très significatifs  en matière d’éradication des séquelles de l’esclavage .Cependant , ils existent toujours des comportements  liés à la persistance de  mentalités rétrogrades   , aussi bien chez les communautés qui ont  subi l’esclavage que chez celles qui furent maîtres d’esclaves; c’est pourquoi,  nous devrions tous, c’est à dire gouvernement et société civile travailler la main dans la main avec acharnement pour mettre fin à  ce  qui reste de ce phénomène.

Néanmoins,  je lance un appel à ceux qui utilisent les questions de  l’état civil ,de la  propriété foncière, du passif humanitaire et le retour des réfugiés comme  moyens pour accentuer les divergences entre les différentes couches sociales, de revenir à la raison et s’assoir et discuter avec le gouvernement pour aboutir à des solutions comme le font actuellement certaines personnalités responsables et soucieuses de l’avenir de notre pays .
Je demande aussi à  la communauté internationale de venir en soutien  aux efforts du gouvernement pour renforcer la cohésion nationale en Mauritanie.
Sy Oumar Amadou


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés