TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Les ministres africains de l'Environnement en conclave le mois prochain à Bonn en Allemagne   
28/10/2017

En prélude aux travaux du segment de haut niveau de la 23e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, (COP 23), les ministres africains de l’Environnement, se réuniront le 14 novembre 2017, à Bonn en ...



 ...Allemagne.

Cette réunion consultative sur la COP 23 qui se déroulera à Bonn, du 6 au 17 novembre 2017, aura pour objectif principal, de permettre au Groupe de négociateurs africains (GNA) sur le changement climatique, de tenir les ministres au courant de l’état d’avancement des négociations.

Organisée sous l’égide de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE), cette réunion sera également l’occasion pour le GNA de travailler avec les ministres africains, en vue de développer une position commune sur les questions clés des négociations. Cela, afin de les aider à collaborer efficacement avec leurs homologues des autres régions du monde, lors du segment de haut niveau des négociations, qui devrait débuter le 15 novembre 2017.

Cette rencontre devrait enfin fournir une plateforme de vue commune africaine afin de faire avancer la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Le Gabon qui assure la présidence de la CMAE depuis juin 2017, devrait naturellement prendre une part active à cette rencontre. Dans ce cadre, au niveau du ministère de la Forêt, de la Mer et de l’Environnement, les préparatifs vont bon train, sous la conduite du ministre d’Etat, Pacôme Moubelet Moubeya (photo).                                                       

 


 
(Agence Ecofin)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés