TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Formation sur les normes relatives aux comportements à suivre avec les enfants en conflit avec la loi   
26/10/2017
Le centre d’accueil et de réinsertion sociale des enfants en conflit avec la loi à Nouadhibou a abrité, mercredi 25 octobre , la cérémonie de clôture des travaux de l’atelier de formation sur les normes juridiques relatives aux comportements à suivre vis-à-vis des enfants en conflit avec la loi, avec la participation des magistrats dans les wilayas nord du pays chargés de juger les mineurs. 



Dans un mot prononcé pour la circonstance, le secrétaire général du ministère de la justice, Dr Mohamed Lemine Ould Sidi Baba, a indiqué que la rencontre est consacrée à l’étude du système juridique relatif au traitement des dossiers des enfants en conflit avec la loi, soulignant que ces textes ont été pris en compte par les magistrats, les greffiers, les officiers de police judiciaire et les cadres du ministère de la justice dans l’étude de l’ordonnance N° 2005/015 relative à la protection pénale de l’enfant et du décret 2009 portant définition des mesures applicables aux enfants en conflit avec la loi.
Il a ajouté que les exposés présentés au cours de l’atelier ont permis de connaître les contenus des droits des enfants et les mesures de forme contenus dans les deux textes relatifs à la réhabilitation sociale des enfants en conflit avec la loi, soulignant que les discussions qui ont eu lieu à cette occasion ont aussi permis de lever les équivoques qui caractérisent certains articles.
Auparavant, le directeur général du centre d’accueil et de réinsertion sociale des enfants en conflit avec la loi, M. Mohamed Vall Ould Youssef, avait parlé de l’importance de cette rencontre qui s’inscrit, a-t-il dit, dans le cadre d’une action de sensibilisation des acteurs intervenant dans les questions relatives aux mineurs dans les wilayas nord du pays.
Pour sa part, le directeur de l’organisation "Terre des hommes" a insisté sur l’importance de l’atelier, exprimant le voeu de le voir contribuer au renforcement des mesures relatives à la protection des enfants.
L’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du wali mouçaid de Dakhlet Nouadhibou, M. Mohamed Mahmoud Ould Moustapha.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés