TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Sénégal : Forte hausse des débarquements de la pêche au 2ème trimestre 2017   
11/09/2017

L’activité de pêche au Sénégal a enregistré une forte hausse de 89,8% des débarquements au deuxième trimestre 2017 comparé au trimestre précédent , a appris APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Cette structure impute cette...



 ... situation aux améliorations simultanées constatées au niveau de la pêche artisanale (plus 103,4%) et de la pêche industrielle (plus 42,9%).

« La progression des débarquements de la pêche artisanale est tirée par les régions de Thiès (plus 145,0%) (particulièrement le département de Mbour (plus 204,7%)), et de Dakar (plus 194,3%) », avance la DPEE.

Dans ces localités, la bonne orientation des captures est expliquée par la réinstallation des pêcheurs rapatriés de la Mauritanie tout au long du littoral.

La performance de la pêche industrielle est portée par les captures des sardinelles, maquereaux et chinchards (plus 46,3%) ainsi que de thon (plus 153,2%).

Au total, l’augmentation de l’offre a entraîné un repli des prix du poisson frais de 19,9% sur la période.

Sur un an, l’activité de pêche s’est améliorée de 21,2%, au deuxième trimestre 2017, en rapport avec les augmentations respectives des prises de ses volets artisanal (plus 25,5%) et industriel (plus 3,4%).

Par zone de pêche, les captures dans la région de Saint-Louis (Nord) ont reculé de 86,8%, en glissement annuel, alors que celles des régions de Thiès (70km de la capitale) et Dakar se sont respectivement consolidées de 57,2% et 93,0%.

« A Saint Louis, la baisse des captures est principalement expliquée par la non signature d’accord de pêche avec la Mauritanie en 2017 », note-t-on.

Relativement à la même période, un an auparavant, le premier semestre 2017, a enregistré une consolidation de 1% des activités de pêche, tirée par la composante artisanale (plus 1,7%).

Les performances semestrielles de cette dernière sont portées par la région de Thiès (plus 26,2%), en liaison avec l’augmentation de l’effort de pêche et la forte affluence de sennes tournantes qui pêchent les petits pélagiques.




APA-Dakar (Sénégal)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés