TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
4 ans après Serval…   
19/11/2016

Quatre ans après Serval , et deux années après Barkane les groupes armés du Nord-Mali sont loin d’avoir été complètement anéantis et se sont même reconstitués donnant naissance à une nouvelle configuration : réconciliation inter-Aqmi avec le retour de Belmokhtar au bercail et éclatement des katibas d’Aqmi ...


...en plusieurs groupes mobiles et nocifs en l’absence des chefs historiques installés en Libye depuis 2013, montée en force d’Ansardine d’Iyad Ag Ghali, naissance d’un Front de Libération du Macina (mouvement jihadiste peulh) , allégeance d’Al-Mourabitoun de Sahrawi (délestée de la tutelle de Belmokhtar) à l’Etat islamique d’Al-Baghdady , retour des enlèvements, recrudescence des attaques et leur extension au centre et au sud du Mali, ainsi qu’au Burkina et à la Cote d’Ivoire.
Le principal constat que l’on puisse faire face à cette inquiétante évolution est de s’estimer chanceux en Mauritanie, d’avoir été épargnés par la vague en cours, l’ayant subis seuls, par le passé. Et de remercier ceux qui ont travaillé et travaillent toujours pour que ce passé ne revienne plus.
IOMS

Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés