TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Des ministres commentent les résultats du Conseil   
16/03/2017

Les résultats du Conseil des Ministres ont été commentés, jeudi après-midi, à Nouakchott, par les ministres de la culture et de l’artisanat, porte-parole du gouvernement, et de la justice, lors d’une conférence de presse conjointe. Intervenant en premier lieu, le...



 ... ministre la culture et de l’artisanat, porte-parole du gouvernement, Dr. Mohamed Lemine Ould Cheikh, a indiqué que le conseil a examiné et approuvé un certain nombre de projets de loi, de décrets et des communications dont un projet loi portant incrimination de la discrimination.

 En réponse à une question à propos des rumeurs qui circulent sur l’existence des quantités de plastique dans le riz commercialisé en Mauritanie, le ministre a souligné que le gouvernement a pris en compte les informations véhiculées par des sites électroniques de la place et que le Premier ministre a ordonné la formation d’un comité interministériel comprenant les ministères du commerce et de la santé et le commissariat à la sécurité alimentaire (CSA) pour effectuer les investigations nécessaires et que celui-ci a mis sur pied un comité technique comprenant l’institut des recherches en santé publique et les direction de la normalisation et de la qualité et de la protection du consommateur et la lutte contre la fraude.

«Après avoir mené des investigations profondes et exhaustives avec des moyens de haute technicité opérées au niveau des stocks de la SONIMEX, du CSA, ainsi que sur les stocks privés à Nouakchott et à l’échelle nationale, le comité a affirmé que le riz disponible sur le territoire national ne contient pas de grains de plastic et que l’information est dénuée de tout fondement. Le riz localement appelé ’’Zenkelouni’’objet de propagande mensongère et de surenchère est bel et bien de bonne qualité’’, a –t-il, souligné.

 Concernant une question relative aux rumeurs selon lesquelles certains employés de la société Chinguitel auraient été victimes de discrimination, le ministre a nié avoir été informé d’une telle pratique, ajoutant que le gouvernement n’hésitera pas à réprimer toute société, publique soit-elle ou privée, qui serait responsable de pratiques discriminatoires.

 Pour sa part, le ministre de la Justice, Me Brahim Ould Daddah, a indiqué que le conseil des ministres a adopté un projet de loi relatif à la criminalisation de la discrimination, ajoutant que le projet de loi en question a pour objectif de renforcer l’arsenal juridique par des articles de loi protégeant les citoyens et les étrangers contre les pratiques racistes de toutes natures.

 Le ministre a par ailleurs déclaré que le projet de loi compte 26 articles traitant de toutes les questions qui peuvent être qualifiées de racistes quelle qu’en soient les formes, rappelant qu’une fois adoptée par le parlement, cette loi est imprescriptible.




AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés