Facebook
ECHOS DU SAHEL organisent deux concerts à Nouakchott   
19/09/2016

L’association Echos du Sahel organise en partenariat avec Walfadjiri music, deux concerts les 23 et 24 septembre 2016 à Nouakchott avec le chanteur Demba Tandia. L’annonce a été faite lors d’un point de presse organisé ce 18 septembre dernier au siège de cette Association. ...



... Cet évènement, le 4e du genre, verra également la présence d’un invité de marque, Adama Coulibaly, un autre musicien de renom très attendu par le public nouakchottois.
Les Echos du Sahel veulent mettre  les petits plats dans les grands. C’est ce qu’ont laissé entendre les organisateurs, membres de cette association qui organisent les 23 et 24 septembre en cours, deux concerts et non des moindres à Nouakchott. Si le premier concert se tiendra le vendredi 23 septembre à la CASE, le second, lui, aura lieu au siège des Echos du Sahel situé au quartier de la Cité plage à l’opposé de l’épicerie jaune. Il cible un autre public de la banlieue qui saisira cette opportunité pour découvrir les Echos du Sahel avec son imposant bâtiment qui abrite, des salles de classes pour le fondamentale et pour l’apprentissage de la musique et de l’art.
Echos du Sahel est une association pour la promotion de la musique, de la culture et des arts. Elle a ouvert ses portes pour une véritable éclosion de la culture et des arts dans toutes leurs diversités.  Avec ce premier grand concert, les Echos du Sahel veulent frapper fort et la présence de Demba Tandia, un musicien mauritanien vivant à l’étranger, sera une opportunité pour le public mauritanien de mieux connaître ce citoyen qui évolue avec sa musique hors de nos frontières. Sa présence sera un apport important pour les Echos du Sahel dont la vocation est la promotion et la production musicale mais également l’accompagnement des jeunes musiciens mauritaniens notamment les talents cachés. Son concitoyen, Adama Coulibaly, promet lui aussi un menu musical très alléchant. C’est donc un rendez-vous à ne pas manquer surtout pour le public soninké et pular mais aussi expatrié.
A en croire les organisateurs, l’artiste musicien Demba Tandia va rencontrer des artistes mauritaniens locaux à travers des ateliers de répétition au siège des Echos du Sahel pour un échange d’expérience. Outre Demba Tandia et Adama Coulibaly de Walfadjiri, Baby Sarr avec son groupe Dental orchestra, offrira une gamme de musique variée au public de Nouakchott.
Par ailleurs, les organisateurs ont souligné à l’occasion de ce point de presse, que l’objectif des Echos du Sahel dans cette lancée, est de briser « l’ethnicisation » de la musique en Mauritanie. Et Demba Tandia constitue un premier jalon de cette « ethnicisation ». Plusieurs évènements seront donc au rendez-vous avec des artistes issus des autres communautés mauritaniennes. Déjà, avec Walfadjiri Music, un partenaire naturel des Echos du Sahel, cette mission semble être prometteuse.
I.Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés