Facebook
La fédération des associations sénégalaises fait peau neuve   
28/04/2016

La Fédération des Associations et Groupements Sénégalais en Mauritanie (FAGSEM) a organisé son assemblée générale le dimanche 24 avril dernier à Sebkha Nouakchott. Des délégués représentants les 24 associations qui composent cette fédération ont élu, ...



... à l’occasion de cette assemblée, un nouveau président en la personne de Mr Assane Guèye (notre photo), comme président de cette grande fédération pour un mandat d’un an.

Ils étaient 120 délégués issus des associations sénégalaises de toutes les catégories à prendre part à cette assemblée générale consacrée au renouvellement des instances du bureau fédérale.  Tous les corps de métiers ont été représentés.  L’ambassade du Sénégal était également représentée en qualité d’observateur.

Ainsi à l’entame,  Mr Massar Camara, qui a présidé le bureau sortant a fait son rapport moral avant que son Secrétaire Général  Cheikh Abba Bayo lui emboite le pas pour lire le rapport résumant l’essentiel des activités effectuées durant le mandat écoulé. Dans son rapport, Mr Bayo, a indiqué que dès leur élection à la tête de cette fédération, « le bureau s’est vite mis au travail en consolidant les liens et le contrat de confiance qui le liaient aux différentes associations ». Si au début 12 associations ont constitué l’ossature de cette fédération, aujourd’hui, 24 ont adhéré à la cause fédérale et ce, grâce à « l’intelligence managériale dont a fait montre la fédération » a souligné le secrétaire général. Il a en outre rappelé les objectifs de cette fédération qui s’articulent autour de la défense des intérêts moraux de ses membres, de faciliter leurs conditions de vie et de travail mais également de susciter la solidarité et l’entraide entre ses membres. Et cela ne peut être possible, dira-t-il, qu’en créant une caisse de solidarité.

Dans la foulée, il a cité pêle-mêle, des activités réalisées notamment l’assistance aux malades et aux familles éplorées, mais aussi aux détenus sénégalais dans les prisons mauritaniennes. « Nous osons espérer que grâce à la continuité et à la valeur des hommes qui nous succéderont, d’autres objectifs seront accomplis » a-t-il soutenu. C’est justement cette perle rare que les 120 délégués issus des associations sénégalaises qui a été retrouvée ce jour. Mr Assane Guèye, pour ceux qui le connaissent bien, est un homme entier, sans histoires, rassembleur. Et comme disait un membre du collège électoral l’ayant porté à la tête de cette fédération, « Assane est un homme sans couleurs ». Des témoignages vivants et vivaces ont marqué cette assemblée générale dont certains se sont résolus à aller jusqu’à chez lui pour le féliciter et l’encourage pour cette nouvelle mission.  Quant au concerné, Assane Guèye, approché par nos soins aux termes de cette assemblée, il a déclaré : « j’ai une seule mission, être au service des Sénégalais partout où le besoin se fera sentir. Je suis élu à la tête de cette fédération pour les servir et non pour m’en servir » a-t-il soutenu non sans appeler à tous les membres de son bureau « au travail, à l’abnégation, à la compréhension et à l’ouverture d’esprit ». Car, «le Sénégal est un pays de dialogue et non de violence ». Aux autorités mauritaniennes, il a d’abord adressé ses remerciements pour «leur disponibilité constante et leur promptitude à répondre à nos sollicitations et à n’importe quelle heure » avant de rappeler que « le Sénégal et la Mauritanie constituent un seul peuple uni par l’histoire, la religion, la géographie, la culture» et dont les origines se perdent dans la nuit des temps. Tout comme « notre ambassade qui ne ménage aucun effort pour nous assister et nous accompagner quand le besoin se fait sentir».

Le nouveau président qui est un homme de terrain, a fait des "jaloux" parce que tout simplement c’est un « homme rassembleur » et sans « rancune » déclare un de ses proches. C’est imbu de ces valeurs et vertus que les Sénégalais n’ont pas hésité à le porter à la tête de cette fédération qui prend désormais en main le destin des Sénégalais avec le soutien évidemment de l’Ambassade du Sénégal.

I.Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés