Facebook
Les incohérences de l’ONT : L’Office National du Tourisme ne dispose pas d’un site Internet!   
11/08/2015
C’est une information qui aurait pu paraitre dans une rubrique «incroyable mais vrai». En effet, l’Office National du Tourisme de Mauritanie, organisme étatique chargé de faire la promotion du tourisme du pays, ne dispose même pas d’un site internet actualisé.



Dans un monde de communication, où l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication est devenue la règle, il est tout simplement paradoxal et inacceptable que l’Office National du Tourisme n’ait pas un site internet.
Mieux, il aurait dû mettre en place un véritable portail du tourisme mauritanien qui fournit aux usagers toutes les informations relatives au pays. Non seulement ses potentialités touristiques, mais aussi des indications sur les hôtels, les restaurants, les rares lieux de loisirs, les transports, les distances entre les villes…
Certes plusieurs tentatives ont eu lieu par le passé, y compris sur financement de partenaires comme le PNUD, mais l’ONT n’a jamais accordé une véritable importance à ce sujet.
Mettre en ligne un tel portail aura certainement un impact beaucoup plus important pour le pays et ne coûterait même pas 500 000 UM. En tout cas beaucoup moins que les villégiatures à Paris, Londres ou Milan sous prétexte de promotion du pays, pour lesquelles l’ONT dépense des dizaines de millions d’ouguiyas pour rien. Ou presque. Ou les diners organisés en l’honneur du fils de celui-ci ou de celui-là. Pendant ce temps, apprend-t-on, l’abonnement Internet de l’ONT est interrompu, du moins jusqu’au moment où nous mettons sous presse ces lignes, pour cause d’impayés.
Comme quoi, les priorités ne sont pas forcément celles qu’on croit. Une situation qui devrait attirer l’attention des limiers de l’IGE actuellement en mission dans cet établissement.
I.Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés