Facebook
Kheimett El Medih : Du grand art !   
08/02/2015

La grande cantatrice Tekeiber mint ElMeidah  qui réalise sur la chaine privée «Chinguit TV» l’émission musicale «Kheimet El Medih» (en français: la tente des chants à la gloire du Prophète (PSL))  est  incontestablement bien inspirée,  aussi bien dans le concept...



...que dans le thème. Malgré un arrêt de deux mois l’émission  connait  un grand succès.
La dernière édition  diffusée début janvier 2015 à l’occasion de la fête du Maouloud  a été tout simplement extraordinaire.
La participation de la superbe Fatma mint Siyid, de deux très grands chanteurs haratines (Ebaye Ould Oumar et Bebbe avec la troupe de Saydat (les dames) dont Hijje et Salma )  ainsi que du virtuose de la guitare Mohamed Ould Choueikh  (photo) expliquent  le formidable  succès de cette émission qui fut une vraie œuvre d’art.
Il faut écouter ce guitariste hors pair pour apprécier! Il a le talent de faire parler  sa guitare avec une grande aisance et d’envelopper par ses notes,  l’ardine ,  le tambours et les voix.

Plus d’une heure durant l’émission  , des merveilles  à la gloire du Prophéte  Mohamed (PSL) chantées par Ebaye et Bebbe  dans les genres «K’hal kar», «Vaghou», «Lebteit» soulèvent la ferveur religieuse et l’enthousiasme  humain qu’il s’agisse de : «Salli rabi we sellem ala rakibi al bouragh»,  «choukre errasoul eub tethirou», «weni bimam el harameine» , «Dhak ennebi makivou had» et «Elbedrou yemani».
Le Medih est décidement haratine, ou ne l’est pas !


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés