TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ





Premier << 1 2 3 4 5 6 7 8 >> Dernier
16/11/2006 Au rpyaume des...

Il s’appelle Rachid Moustapha (voir photo à droite). Il a débarqué récemment en Mauritanie en provenance de l’Afrique Australe, les poches bourrées de fric. Il réside dans les grands hôtels, voyage en jet privé, s’est fait élire à la tête d’un parti politique et est candidat aux élections présidentielles. Son programme politique ? Qu’importe ! Au royaume des aveugles..



08/11/2006 Maintenant que le vent de l’histoire a tourné…

Trop de masques sont tombés le 3 août 2005. Et pas seulement, ceux des inconditionnels de notre ex-guide éclairé, des cadres de son parti-Etat et de l’entourage immédiat que l’on verra défiler à Atar et ailleurs,  pour  négocier un nouveau virage.
Les masques  se sont retrouvés à terre, là, où  on  s’y attendait le moins.



25/10/2006 Rêvons !

La campagne électorale pour les élections triple du 19 novembre (municipale, législative et liste nationale) s’ouvrira le 3 novembre. Partout, nous aurons des candidats qui tiendront des meetings et présenteront des programmes  pour nous rassurer et insuffler en nous, l’espoir que nous pouvons  avoir des divergences fondamentales, tout en se respectant.



16/10/2006 Un peu d’histoire

Inouïe, notre   propension à éviter  les  vrais questions,  à cacher nos vrais sentiments, à avoir un discours adapté à  tout. Curieuse attitude de croire en même temps, à  une chose et à son contraire. De s’estimer détenteur d’une vérité à laquelle nous ne croyons point. Nous sommes étonnants : prolixes et silencieux, modernistes et conservateurs, progressistes et réactionnaires, racistes et tolérants,  pieux et vicieux,  cupides et généreux, cléments et impitoyables. Qui sommes-nous ?



06/10/2006 La dictature des partis

Pourquoi trouve-t-on suspect que des mauritaniens se regroupent  en initiatives indépendantes pour briguer les suffrages de leurs concitoyens? Et trouve-t-on normal qu’ils le fassent seulement, sous la bannière des partis ? Les partis veulent-ils nous imposer leur diktat, un peu à la George Bush : «ou avec nous, ou contre nous!».



27/09/2006 Peut-on changer d’âme ?

 La ruée vers les indépendants constitue actuellement le fait politique majeur. Le PRDR va au pire (comme le fait déjà Mohamed Lemine Ould Chamekh ) disputer aux nouveaux indépendants, leur indépendance, en tentant de se transformer en parti républicain des indépendants, ou en ajoutant un «I» à son abréviation pour devenir PRDRI , (un nom qui sonne mieux, même s’il renvoie à un nom d’oiseau), que la dénomination PRDR



15/08/2006 Du statut quo de la transition

Tout le monde conviendra que la transition a suscité des espoirs quant au règlement des gros dossiers mauritaniens, qu’ils soient économiques, sociaux, culturels, humanitaires, humains, sanitaires. La liste est longue et il nous faudrait plus d’un livre pour finir de l’énumérer. Mais tout le monde conviendra aussi, sauf les hypocrites les plus consensuels du pays, que le plus gros des œuvres et la plus grande responsabilité du pouvoir transitoire est, et restera le problème des déportés mauritaniens au Sénégal. Un pas énorme aurait été franchi pour la stabilité à long terme du pays, si ce problème avait été pris à bras le corps par le CMJD à son arrivée au pouvoir ayant en possession toute la latitude nécessaire pour traiter convenablement ce dossier.



25/07/2006 Mauritania ou Mauritius???

Quel personnage mauritanien, sportif, artiste, écrivain, penseur, politicien, intellectuel, engagé socialement, technicien cadre, participe au rayonnement de notre pays? A l’instar de 99% des pays du monde, qui ont un personnage mondialement connu, ou au moins reconnu dans son domaine d’action. Vous aurez beau fouillé, vous ne trouverez pas. A part quelques ersatz politiques, ou des intellectuels de seconde catégorie tout juste bons à réciter les mêmes démagogies. C’est d’autant plus inquiétant que le monde est entré de plain pied dans l’ère de la communication. Qu’avons-nous actuellement, à ces niveaux sus cités à communiquer et faire valoir au reste du monde ?
Prenons la musique par exemple, qui est un des arts les plus "consommés" et qui rendent un pays tout de suite plus visible sur la carte du monde. Qui avons-nous de connu dans la sous région? Personne. Nous n’avons pas un Youssou N’Dour ou un Ali Farka Touré dans nos rangs. Ceux-là donnent une belle image de leurs pays.



17/07/2006 Quand les rats quittent le navire…

Depuis une semaine Tsahal réagit à des tirs de roquettes du Hezbollah, en bombardant et des positions du mouvement, et des cibles non militaires, telles que les réseaux hydraulique, électrique, prenant ainsi en otage, martyrisant tout un peuple pour régler le cas de quelques résistants/soldats/martyrs/terroristes (le qualificatif varie selon l’angle de vue).



11/07/2006 Mauritanien cherche : optimisme désespérément!

Si la religion est considérée par certains comme l’opium du peuple, d’aucuns pensent que ce n’est plus le cas, remplacé par le football, nouveau cristallisateur des passions humaines. En Mauritanie, la nouvelle drogue a été en une époque encore récente, "la transition",  actuellement en cours en Mauritanie, depuis bientôt un an.

Qu’est-ce à dire? Au lendemain du coup d’état du 3 août, des phénomènes pervertissant le bon fonctionnement de la société nouakchottoise avaient disparu, comme les contrôles financiers, -plus que d’identité ou des papiers de véhicules-, pour soutirer quelques centaines d’ouguiyas dans les zones ténébreuses surtout, des quartiers périphériques.




TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés