TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ
En kiosque
JOURNALTAHALIL306
Archives kiosque





Premier << 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 >> Dernier
29/04/2009 Tribune : Comment l’hypocrisie putschiste profane une noble cause

Le barbarisme politico-militaire dont le peuple est présentement otage suite à la parodie de démission du général imposteur, auteur du coup d’Etat de la honte du 06 Août 2008, est non seulement responsable de la violation de la Constitution nationale et des restrictions de toutes les formes de libertés,



19/04/2009 La comédie du général Aziz est un bide !

Huit mois après le plus abject des coups d’Etat que le pays a connu depuis 1978, les mauritaniens se dirigent vers l’inconnu. Leurs espoirs d’ancrage des valeurs démocratiques au terme d’une transition réussie et d’élections ayant tenu toutes leurs promesses, ont été hélas trahis par les mêmes officiers putschistes qui ont déjà conspiré Ould Taya, avant de trahir le Président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi qui les a pourtant nommés généraux



14/04/2009 Tribune : Mohamed Ould Abdel Aziz, l’espoir d’un peuple

Le général Mohamed Ould Abdel Aziz démissionnera dans quelques jours de la présidence du Haut conseil d’Etat et de l’Armée nationale, pour briguer -comme tous les candidats- les suffrages des électeurs mauritaniens, lors d’une présidentielle transparente et démocratique décidée après un large consensus national avalisé par la majorité éclatante des forces vives de la Nation, au cours d’Etats Généraux de la Démocratie organisés fin décembre 2008.



25/03/2009 Rites nêgriers et fondementalismes identitaires face à l’humanisme et l’universalisme de l’Islam, par Biram Ould Dah Ould Abeid

La religion musulmane est confrontée depuis plusieurs siècles à une double épreuve constituée d’une part par les clichés peu reluisants qu’on lui prête et, d’autre part, la représentation qu’en ont faites depuis toujours les autorités temporelles et spirituelles qui se sont succédées sur les différentes entités étatiques dans le monde musulman ainsi que les groupes dominants dans les sociétés musulmanes.



25/03/2009 Air Mauritanie : l’Etat complote-t-il contre l’Etat ? Sensibilisation des décideurs

Le Syndic de la liquidation d’Air Mauritanie a reçu, depuis quelques jour, copie d’une requête adressée par l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) à la Cour d’Appel de Nouakchott, contestant la prorogation du délai d’exercice de l’activité Handling (services de manutention dans les aéroports), décidée par le tribunal, dans l’attente de trouver un acquéreur pour cette activité dont la rentabilité a été prouvée après une année de bonne gestion sous l’administration du syndic et la supervision du Juge Commissaire du Tribunal de Commerce de Nouakchott.



21/03/2009 Un meurtrier de la démocratie ne peut pas œuvrer pour l’émancipation des esclaves, Par Ethmane Ould Bidiel

Les organes de presse publics devenus, depuis le 6 août 2008, la voix du général limogé, font état de la mobilisation d’un milliard d’ouguiyas pour améliorer les conditions de vie des habitants dans les adwaba et les autres milieux marginalisés.



19/02/2009 Le recensement est mal parti! Par Mamadou Oumar SARR

Au moment où les observateurs avertis de la crise mauritanienne ont le regard tourné vers l’Europe pour savoir si les occidentaux vont suivre les recommandations de l’Union Africaine pour sanctionner les auteurs du putsch et leurs soutiens, je vais tenter de ramener votre attention vers une préoccupation qui devrait être permanente pour tout Etat soucieux de mener une politique de développement.



11/02/2009 Ahmed Ould Daddah: Pompier ou pyromane ? par Ethmane Ould Bidiel

Il y a, certes ceux  que les hésitations et l’incohérence politiques du RFD et de son leader Ahmed Ould Daddah au cours de cette crise ne surprennent pas.Mais il y a aussi ceux qui ne connaissent le «leader de l’opposition» que de loin et le jugent de bonne foi. Tous cependant se posent aujourd’hui la même question:«Qui est vraiment Ahmed Ould Daddah? Un pompier de la crise qui traverse notre pays ou un des pyromanes qui en ont allumé le feu?»



29/01/2009 MEMOIRES (suite): AUTOBIOGRAPHIES

Depuis quelques temps, je ne me suis pas exprimé parce que certains lecteurs de «Biladi» m’ont dit qu’à «mots couverts », je ne risque pas d’être « COMPRIS » par le Chef autoproclamé et son environnement : question de tempérament ou de prédispositions culturelles, paraît-il. Qu’est-ce à dire ?



05/01/2009 Tribune: Ce dont je suis convaincu

C’est un compatriote totalement apolitique qui vous parle, citoyen qui n’est redevable de rien et absolument rien, ni à une personnalité politique ou militaire ni à un  gouvernement élu ou de transition. Aujourd’hui, je vois s’installer un débat infructueux ou plutôt, une atmosphère, qui de plus en plus devient dangereuse pour la stabilité de notre Pays.




TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés